Actions pilotes orientation (APO)

L’AEFE soutient les actions innovantes et coordonnées menées en matière d’orientation dans les établissements d’enseignement français à l’étranger, des actions qui visent  à renforcer l’attractivité de l’enseignement supérieur français, à développer la formation des personnels des établissements pour contribuer à améliorer leurs compétences dans le domaine de l’orientation et favoriser l’aide et l’accompagnement des élèves dans l’élaboration de leurs parcours d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel.

Des actions pour l’orientation dans les établissements

Ces actions comportent généralement les volets suivants (liste non exhaustive) :
 

  • Présence d’une personne-ressource en information et orientation (PRIO), le plus souvent désigné parmi les enseignants ou les documentalistes pour coordonner le travail en orientation de l’équipe éducative.

 

  • Développement d’un « espace orientation », le plus souvent au sein du centre de documentation et d’information (CDI), équipé de ressources documentaires (particulièrement celles de l’ONISEP) et de didacticiels d’aide à l’orientation.

 

  • Conduite des entretiens personnalisés d’orientation et animation de séquences pédagogiques en classe sur la connaissance de soi, des métiers et des formations par les professeurs principaux, conformément aux directives officielles du ministère français de l’Éducation nationale.

 

  • Information collective des élèves sur le système d’enseignement français par les professeurs les professeurs principaux, et information collectives des parents par les PRIO et personnels de direction.

 

  • Organisation de carrefours-métiers et de forums de formation, avec l’aide des parents, des entreprises locales et des anciens élèves.

 

  • Séquences d’observation en milieu professionnel et visites d’entreprises, particulièrement pour les élèves en classe de troisième (3e), voire de seconde (2de).

 

  • Conférences au lycée de représentants de l’enseignement supérieur français (universités, CPGE, IEP-Sciences Po, écoles de commerce et d’ingénieur…).

 

  • Utilisation du « Webclasseur », le passeport numérique orientation-formation de l’ONISEP qui permet à chaque de élève de garder trace de ses activités, de ses expériences, des savoirs et compétences acquis tout au long de son parcours d’information et d’orientation au lycée.

Des subventions APO

Des subventions APO peuvent être par le service orientation et enseignement supérieur (SORES) de l’AEFE aux établissements et aux zones de mutualisation qui en font la demande. Elles financent les missions effectuées sur le terrain par les experts du SORES et, le cas échéant, par des conseillers d’orientation-psychologues (COP) des académies partenaires. Elles soutiennent aussi les actions-orientation mises en œuvre dans les établissements dès lors que celle-ci s’inscrivent dans les priorités définies par l’Agence :

  • Formation des équipes éducatives aux pratiques éducatives en orientation (Parcours d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel, entretiens personnalisés d’orientation, passeport orientation formation, aide à l’élaboration du volet orientation du projet d’établissement…).

 

  • Promotion de l’enseignement supérieur français et des parcours transnationaux (informations sur les dernières évolutions, doubles-diplômes et formations délocalisées, bourses…).

 

  • Développement de l’équipement des espaces orientation des centres de connaissances et de culture (CCC) – didacticiels pour l’orientation, documentation Onisep, Biblionisep… – afin que les élèves et leurs familles disposent d’une information actualisée et suffisante pour opérer, le moment venu, des choix d’orientation éclairés.