Ambassadeurs en herbe

FAQ Ambassadeurs en herbe

Créé par le service pédagogique de l’AEFE et placé sous le parrainage de l’UNESCO, en partenariat avec la Commission nationale française pour l’UNESCO, « Ambassadeurs en herbe » met en œuvre, de l’école primaire au lycée, des compétences de plurilinguisme et de médiation linguistique et culturelle autour de problématiques internationales actuelles.

Développée autour de tournois oratoires, « Ambassadeurs en herbe » se fonde sur des pratiques d’oral diversifiées, définies par la pédagogie actionnelle du CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues).

Les joutes oratoires se font en français et dans la ou en une des langue(s) du pays d’accueil. Elles sont accompagnées de synthèses en anglais.

Enfin, c’est une promotion des valeurs humanistes défendues par l’AEFE dans une logique de mise en réseau mondiale de tous les élèves des établissements homologués.

Voici quelques éléments d'informations pour comprendre le fonctionnement du dispositif.

Fermer X

Logo de l'Action pédagogique pilote-Monde "Ambassadeurs en herbe"

Le calendrier : quelles sont les étapes pour participer ?

Avant le 21 novembre : inscriptions en ligne.

Novembre - décembre : sélection des équipes « établissements » et « pays ».

Des activités de classe doivent permettre de travailler les compétences orales de tous les élèves participant. À la fin du mois de décembre, chaque établissement doit pouvoir compter sur une ou deux équipes interdegrés susceptibles de le représenter aux finales pays.

Décembre - mars : organisation des finales « zones  » et sélection des équipes « zones » qui participeront à la finale à Paris.  

Mai 2015 : finale Ambassadeurs en herbe à Paris.
Rencontres à l’UNESCO de 10 équipes composées de 5 élèves, représentant 10 zones géographiques.

Les équipes et les sélections : qui peut participer ?

Les sélections

Les joutes constituent une activité pédagogique destinée à tous les élèves participant et doit permettre la constitution de l’équipe qui représentera son établissement à la finale « pays ».

Lors de la finale « pays », des joutes sont organisées entre les équipes des établissements. Une équipe est alors constituée pour représenter son pays à la finale « zone ».

Lors de la finale « zone », une équipe est sélectionnée pour représenter sa zone. Elle sera invitée à l’UNESCO, à Paris en mai 2015, pour une fête de la fraternité et de la liberté d’expression plurilingue.

Les finales « pays » et « zones » sont mises en œuvre localement et les thèmes sont choisis par les organisateurs.

Les équipes « zones » devront dans la mesure du possible être représentative de la diversité du réseau. Les performances oratoires seront évaluées par des jurys qui veilleront également à la représentativité des pays et à l’équilibre filles / garçons.

Les équipes : 5 élèves

  • Trois jouteurs :
Un(e) écolier(e) (cycle 3)
Un(e) collégien(ne) (6e à 3e)
Un(e) lycéen(ne) (2de uniquement)
  • Un modérateur (collégien(ne) ou lycéen(ne))
  • Un médiateur (collégien(ne) ou lycéen(ne))

Attention : Seuls les établissements fonctionnant en rythme Sud, du fait de leur calendrier scolaire particulier, seront autorisés à présenter des élèves inscrits en classe de première au moment de la finale UNESCO en mai 2015, (à l’inscription au concours et lors des premières joutes, ces élèves sont scolarisés en classe de seconde).

L'organisation des zones en 2014 (à titre indicatif) 

  • Amérique du Nord
  • Amérique centrale
  • Amérique du Sud
  • Asie
  • Afrique de l’Est
  • Afrique de l’Ouest
  • Maghreb
  • Proche-Orient
  • Europe du Nord
  • Europe du Sud

Thèmes et sujets envisageables

Les thèmes proposés dans le cadre des sélections établissements, pays, puis zones, peuvent être librement choisis dans la liste disponible sur le site de l’UNESCO (onglet « Thèmes »). Ils sont ensuite déclinés en sujets et / ou questions et donneront lieu à des débats.

Ils devront être communiqués le plus tôt possible aux élèves et à leurs enseignants afin que ces derniers puissent mener les recherches et effectuer les travaux préparatoires nécessaires.

Un thème unique pour la finale UNESCO sera communiqué par le service pédagogique à partir d'avril 2015.

Les questions donnant lieu aux joutes sont communiquées quelques heures avant le tournoi ; elles peuvent avoir pour support un tableau, une photo, etc.

Les règles du jeu : comment se déroulent les débats ?

1re étape - Exposés individuels – 45 minutes

Pour chaque niveau (école, collège et lycée), les jouteurs des deux équipes concernées font un exposé de 3 minutes sur un sujet imposé, en choisissant entre le français et la ou une des langue(s) de leur pays d’accueil. Puis, en 2 minutes, ils résument les principaux arguments de leurs interventions dans l’autre langue.

  • Les écoliers évoqueront le sujet choisi en le contextualisant dans leur univers scolaire et/ou familial.
  • Les collégiens interviendront en plaçant le débat au niveau de leur pays de résidence.
  • Les lycéens mettront l’ensemble des éléments en perspective dans une réflexion plus globalisée, intégrant des problématiques transversales et sollicitant plusieurs disciplines.

Une fois les exposés des jouteurs terminés, les modérateurs questionnent les deux jouteurs pendant 2 minutes.
Cette étape est reproduite à chaque niveau (école, collège et lycée).

2e étape – Débat – 10 minutes

 
Débats en français pendant 10 minutes entre les ambassadeurs en herbe des deux équipes.

Seront évaluées : la réactivité, les demandes de prise de parole, l’intérêt du questionnement, la capacité à interagir en prenant en compte les arguments avancés et en apportant de nouveaux éléments.

Les modérateurs jouent un rôle essentiel dans l’animation des débats. Ils doivent mettre en évidence contradictions, zones d’ombre et difficultés. Il leur appartient de pratiquer une forme de provocation intellectuelle sans, cependant, inciter à l’adoption d’une position indéfendable sur le plan éthique. La qualité de l’étape « débat » repose en grande partie sur la qualité des interventions des modérateurs.

3e étape – Synthèse – 6 minutes

 
Les médiateurs font une restitution honnête et synthétique des débats en anglais.

Ils pourront mettre un élément en valeur, effectuer un retour sur des questions évoquées plus tôt, mettre en évidence une contradiction, et donner de la vie à leur prise de parole.

Seront évaluées, certes, les compétences linguistiques mais surtout la justesse du compte-rendu et les compétences orales révélées par l’exposé.