Les formations coorganisées avec des établissements de l’enseignement supérieur

Ce dispositif de formation continue est mis en place par l’AEFE, en liaison avec ses partenaires, afin de répondre à des problématiques de qualification spécifiques des personnels de tout le réseau AEFE. Après une procédure d’appel d’offre, l’AEFE met en place une convention de partenariat et en assure le suivi et la réalisation. Ce dispositif ne peut être organisé de manière unilatérale entre une zone géographique du réseau et un établissement de l’enseignement supérieur.

Le service pédagogique de l’AEFE et l’établissement de l’enseignement supérieur partenaire organisent la campagne des candidatures, procèdent aux sélections finales des candidats, à l’élaboration des programmes et des modalités de la formation (formation hybride, en présentiel, à distance) et à sa mise en œuvre.

Les cellules de formation continue des établissements et le comité de pilotage de la mutualisation sont tenus de la diffusion des informations auprès des personnels et de l’étude des candidatures à transmettre au service pédagogique.

Les frais d'organisation de ces formations sont pris en charge par l'AEFE et concernent la prestation pédagogique de l’établissement de l’enseignement supérieur partenaire.

Objectifs

Ce dispositif est mis en place pour répondre aux besoins de professionnalisation des enseignants des établissements de l’enseignement français à l’étranger, notamment dans le cas où des évolutions importantes des programmes de l’enseignement français (exemple : informatique et sciences du numérique - ISN) interviennent nécessitant ainsi l'identification et la constitution d'un vivier de compétences, ainsi que sa formation.

Ce dispositif vise le développement des compétences de base dans le domaine concerné, la conduite de travaux pratiques et de projets pédagogiques ainsi que la réflexion sur la place du nouvel enseignement et son articulation avec les enseignements déjà existants.

Publics

Ce dispositif s’adresse à tout enseignant dont la discipline est concernée par la création d’un nouvel enseignement.

Suivi et évaluation de la formation

L’établissement de l’enseignement supérieur partenaire présente un bilan intermédiaire au service pédagogique faisant état des effectifs et coordonnées des enseignants admis à suivre la formation, de la progression des apprentissages. Il établit et transmet à l’issue de la formation un bilan qualitatif et quantitatif de la formation, accompagné, le cas échéant, de propositions d'évolution de ce dispositif de formation.