Année du parcours d'éducation artistique et culturelle (2017-2018)

Mis à jour le
02/11/2017

L’AEFE a choisi de placer l’année scolaire 2017-2018 sous le signe de l’éducation artistique et culturelle (ÉAC) dans laquelle s’inscrivent les parcours des élèves. Cette année thématique succède à l’année de l’éducation aux médias et à l’information (ÉMI) qui a remporté un vif succès auprès des établissements d’enseignement français à l’étranger.

Inscrit dans la loi de refondation de l’École, le parcours d’éducation artistique et culturelle (PÉAC) se compose de l’ensemble des rencontres faites, des pratiques expérimentées et des connaissances acquises par l’élève dans les domaines des arts et du patrimoine, que ce soit dans le cadre des enseignements suivis, de projets spécifiques, d’actions éducatives ou d’activités périscolaires.
 
Son organisation et sa structuration permettent d’assurer la continuité et la cohérence de l’éducation artistique et culturelle sur l’ensemble de la scolarité de l’élève de l’école primaire au lycée.
 
Les connaissances et compétences acquises par l’élève dans le cadre du PÉAC sont prises en compte pour la validation de l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
 
À ce titre, les objectifs de l’AEFE sont les suivants :

  • impulser des actions de créativité artistique dans les établissements scolaires ;
  • mettre à disposition des établissements homologués des ressources pédagogiques favorisant la mise en place du PÉAC avec leurs élèves ;
  • mettre en valeur ce qui se fait dans les établissements homologués en matière de PÉAC ;
  • renforcer la synergie entre le réseau des établissements homologués, les établissements LabelFrancÉducation et le réseau culturel en matière d'éducation artistique et culturelle.

Pour ce faire, le service pédagogique a défini trois axes de travail.

Trois axes de travail

La réalisation d’un musée virtuel

Ce musée virtuel doit rassembler des projets d’éducation artistique et culturelle des établissements d’enseignement français à l’étranger. Afin de répertorier les actions sélectionnées pour leur qualité, une enquête (à renseigner par les établissements avant le 15 novembre 2017) permet de détailler le(s) projet(s) d’éducation artistique et culturelle menés avec leurs élèves dans le cadre de leur PÉAC.

Des événements pour favoriser une dynamique de création artistique et culturelle

La création artistique et culturelle est soutenue à travers la mise en place d’événements culturels qui s’inscriront dans les grands rendez-vous de l’année :

  • Un certain nombre de projets ÉAC ont pu être identifiés dans le cadre de l’organisation de la Semaine des lycées français du monde (du 12 au 19 novembre 2017). Les réalisations les plus emblématiques seront mises en valeur par l’Agence lors de la journée thématique du vendredi 17 novembre portant sur les arts et la culture.
     
  • L’AEFE s’associe cette année à la 3édition de La Nuit des idées, dispositif mis en place par l’Institut français de Paris et qui se tiendra le 25 janvier 2018 sur le thème de « L’imagination au pouvoir ? »
    À consulter :
    La Nuits des idées 2018 : plaquette de présentation

    Les établissements homologués ainsi que les établissements LabelFrancÉducation sont invités à se rapprocher des services culturels des postes diplomatiques participant au dispositif afin d’envisager les modalités de leur participation (rencontres des élèves avec des professionnels de l’art, exposition de projets culturels et/ou artistiques réalisés, etc.).
    NB : La Nuit des idées n’est pas réservée au cadre exclusif de l’ÉAC.
     

  • La Semaine de la langue française et de la francophonie (du 17 au 25 mars 2018) sera également l’occasion de mettre en exergue différents projets culturels et artistiques menés par ou avec les établissements d’enseignement français à l’étranger.
    Un concert sera ainsi proposé par l’Orchestre des lycées français du monde le 17 mars dans l’auditorium de Radio France.
     
  • Le dispositif pédagogique Ambassadeurs en herbe s’inscrit également dans le cadre général de l’éducation artistique et culturelle.

    En amont de la rencontre internationale des finalistes d’Ambassadeurs en herbe à Paris (2 au 4 mai 2018), un concours d’œuvres graphiques relevant du street art ou art urbain est organisé afin que soit constituée une exposition sur le modèle du travail mis en place en 2017 autour des valeurs de l’olympisme. Cette exposition sera diffusée dans le réseau des établissements et lors des différents événements organisés par l’Agence. La meilleure production, sélectionnée par un jury composé de représentants de l’AEFE et de partenaires extérieurs, servira de support à l’affiche officielle d’Ambassadeurs en herbe.

La mise en place de partenariats

La mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle encourage une grande ouverture des écoles et des établissements scolaires sur leur environnement culturel et implique des partenariats entre le monde scolaire et divers acteurs (opérateurs culturels, collectivités territoriales, milieu associatif, etc.).
 
L’Agence a mis en place des partenariats pouvant bénéficier aux établissements scolaires à l’étranger, notamment avec PathéLive et CinEd.
Lire nos informations :