Procédures et calendriers

Mis à jour le

Chaque année, la campagne de recrutement des personnels résidents commence à la mi-décembre et s’échelonne jusqu’au printemps suivant.

Conseils aux candidats

L’interlocuteur du candidat est le chef d’établissement ou, selon le pays, le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l'ambassade de France.

Il est vivement recommandé aux candidats de prendre connaissance :

  • des caractéristiques du contrat de résident (voir aussi la foire aux questions),
  • de la note d'information aux candidats (attention : note 2017-2018 à paraître ; la note 2016-2017 reste accessible à titre d'information)
    Note d'information aux candidats à télécharger :
  • des attentes locales particulières (contexte linguistique et culturel, projet d’établissement, description des postes...) en consultant les sites Internet des établissements.

Il est conseillé aux candidats de faire valoir dans leur dossier leur qualité de rayonnement, d’ouverture et de dialogue, leur aptitude au travail en équipe ainsi que leur implication dans des actions pédagogiques ou éducatives innovantes, validées par leur autorité hiérarchique.

Procédure particulière pour les postes de résidents dans 26 pays

Les pays concernés :

Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, Belgique, Brésil, Cameroun, Canada, Chili, Chine, Congo, Égypte, Espagne, Éthiopie, Gabon, Italie, Japon, Liban, Madagascar, Maroc, Portugal, République démocratique du Congo (RDC), Royaume-Uni, Sénégal, Tunisie, Vietnam.

Les candidats à des postes de résidents dans ces 26 pays devront saisir leurs candidatures en ligne à partir du 15 décembre 2016 sur une plateforme informatique dédiée aux candidatures dans ces 26 pays.

Les dates limites d'inscription et de saisie des vœux en ligne pour chacun de ces pays sont précisées dans la note aux candidats (à paraître pour la campagne de rerutement 2017-2018).

Procédure pour les postes dans les autres pays

Le dossier de candidature à télécharger comprend deux volets :

  • 1. Une "notice individuelle", volet administratif normé par l'AEFE. Attention : notice 2017-2018 à paraître ; la notice 2016-2017 reste accessible à titre d'information.
    Notice individuelle à télécharger :
  • 2. Un volet "informations pour l'établissement". Cette partie peut être éventuellement amendée par l'établissement scolaire en fonction de ses attentes spécifiques (voir le site de l'établissement). Attention : notice 2017-2018 à paraître ; la notice 2016-2017 reste accessible à titre d'information.
    Formulaire modèle du volet "informations pour l'établissement" (à titre indicatif) à télécharger :

Ces deux volets de ce dossier de candidature, dûment remplis et accompagnés des pièces justificatives à fournir (listées dans la note d'information aux candidats), sont à renvoyer à chaque établissement choisi et/ou service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France du pays d'implantation de l'établissement.
N.B.: les dossiers ne doivent être envoyés ni aux services centraux de l'AEFE, ni à la "valise diplomatique" à Chatillon.

Calendrier indicatif de la campagne de recrutement pour l'année scolaire 2017-2018

  • À partir du 15 décembre 2016 : mise en ligne des documents permettant de préparer le dossier de candidature et ouverture du site de saisie pour les 26 pays concernés par l'application informatique.
  • À partir du 15 janvier 2017 : sur le site de l’AEFE, sur l'application de candidature en ligne ainsi que sur les sites des établissements, publication de la liste des postes vacants et susceptibles d'être vacants à pourvoir pour l’année scolaire 2017-2018.
  • Entre début février et mi-février 2017 : date limite de candidature fixée par chaque établissement ou service de coopération et d’action culturelle (SCAC) non concerné par la procédure de saisie informatique (cf. supra). Ces dates sont à vérifier sur les sites internet des établissements et/ou des ambassades.
  • Du 6 au 10 mars 2017 : réunion des commissions consultatives paritaires locales de recrutement des résidents (CCPL). 
  • Le SCAC ou le chef d’établissement (suivant les procédures adoptées pour le pays de référence) adresse par courriel au candidat retenu en CCPL, dans l’ordre du classement, une proposition de recrutement.
     
    Le candidat dispose de 72 heures pour accepter définitivement le poste et renvoyer, complétés et signés, les documents qui lui ont été adressés.
     
    En cas de refus ou d’absence de réponse du candidat, le chef d’établissement s’adresse au candidat suivant.
  • Après accord du candidat, la proposition de recrutement est transmise à la DRH de l’AEFE qui valide la candidature et demande, au ministère d’origine, le détachement du candidat auprès de l’AEFE.

Le candidat n’est définitivement recruté que lorsque son détachement est accordé par son ministère d'origine et que son contrat est signé par les deux parties.

En raison des délais d'acheminement du courrier, il est conseillé aux candidats de vérifier auprès de l’établissement la bonne réception du dossier.
 
N.B. : en dehors de ce calendrier général, des appels à candidatures peuvent être publiés pour des postes non pourvus.