Anciens élèves

Cérémonie de sortie des boursiers Excellence-Major 2012-2017 à la Maison des polytechniciens

Mis à jour le
30/06/2017

Comme à chaque fin d’année universitaire depuis cinq ans, a eu lieu la désormais traditionnelle cérémonie d’hommage à la promotion « sortante » des boursiers Excellence-Major. Retour en images sur cette soirée, occasion d’échanges entre ces anciens élèves des lycées français du monde et des acteurs de la présence française à l’international.

Vidéo

Vidéo
http://www.dailymotion.com/embed/video/x5scsc2

Comme à chaque fin d’année universitaire, a eu lieu, la cérémonie d’hommage à la promotion "sortante" des boursiers Excellence-Major. Sélectionnés pendant leur année de terminale sur des critères d’excellence, ces jeunes ont bénéficié d’un soutien financier pendant cinq ans afin de poursuivre...

Anciens élèves étrangers issus des lycées français du monde, les boursiers Excellence-Major sont sélectionnés sur des critères d’excellence pour bénéficier d’un soutien financier pendant cinq ans afin de poursuivre leurs études supérieures en France. Au total, toutes promotions confondues, plus de 800 boursiers de 80 nationalités bénéficient de ce dispositif piloté par l’AEFE.

Le 19 juin 2017, la promotion des « cinquièmes années » (2012-2017) était mise à l’honneur. La réunion était organisée à la Maison des polytechniciens, élégant hôtel particulier du XVIIIe siècle, l’hôtel de Poulpry, dans le VIIe arrondissement de Paris.

Des représentants d’entreprises, du Cercle Magellan, le réseau des professionnels des ressources humaines internationales, et de partenaires de l’AEFE étaient présents. Parmi ceux-ci, l’association « Elles bougent ! » qui œuvre pour renforcer la mixité dans les filières scientifiques et techniques. « C'était un plaisir de partager avec vous cette soirée de fête, vos boursiers Excellence-Major incarnent vraiment l'excellence conjuguée à l'enthousiasme pour les différentes cultures qu'ils ont côtoyées. » a témoigné Marie-Sophie Pawlak, sa présidente.

Christophe Bouchard, directeur de l’AEFE, a félicité ces anciens élèves pour leur parcours, a salué ce qu’ils représentent – des étudiants plein d’avenir qui ont tissé des liens d’amitié avec la France grâce à des études solides, humanistes, enrichissantes et ouvertes sur le monde – et les a encouragés à rester en contact.

Comment rester en contact ? Par l’engagement associatif bien sûr, au sein de l’association des Anciens des lycées français du monde (ALFM) et de l’association locale de leur établissement. En mettant à profit les outils numériques également.

L’AEFE prévoit justement de lancer à l’automne prochain, a expliqué le directeur, «  une plateforme sur Internet, un réseau social des anciens des lycées français du monde, que nous avons conçu avec l’ALFM, et qui va permettre, très facilement de se rencontrer, de se connaître, pour des raisons qui peuvent être conviviales, sociales, mais qui peuvent aussi être professionnelles pour trouver un partenaire qui vient également d’un lycée français de l’étranger. C’est la garantie d’avoir quelqu’un qui parle français, qui a fait de bonnes études, qui a cette ouverture sur l’international et qui a cette approche, cette culture que l’éducation à la française lui a donnée. »

Cette plateforme numérique sera inaugurée pendant la Semaine des lycées français du monde (12-19 novembre), à laquelle de nombreux anciens élèves, excellents ambassadeurs du système éducatif français à l’étranger, devraient s’associer.