Visiteurs de marque

Visites et inaugurations : le ministre des Affaires étrangères et du Développement international aux lycées français de Rangoun, Shanghai et Conakry

Mis à jour le
17/11/2016

Lors de ses déplacements récents en Guinée, en Chine et en Birmanie, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, s’est rendu dans les lycées français de Conakry, Shanghai et Rangoun, établissements engagés dans des projets d’extension qui sont des atouts pour la présence française dans ces pays mais également pour les pays qui les accueillent.

Pose de 1re pierre avec le président Alpha Condé à Conakry

Pose de 1re pierre avec le président Alpha Condé à Conakry
Fermer X

Pose de 1re pierre avec le président Alpha Condé à Conakry

prev
Pose de 1re pierre avec le président Alpha Condé à Conakry
next

Le président de la République guinéenne et le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international procédant à la pose, symbolique, de la première pierre du nouveau lycée français Albert-Camus de Conakry. © Ambassade de France en Guinée et en Sierre Leone

Le président de la République guinéenne et le ministre français des Affaires...

Visite des installations sportives à Shanghai

Visite des installations sportives à Shanghai
Fermer X

Visite des installations sportives à Shanghai

prev
Visite des installations sportives à Shanghai
next

Guidés par le proviseur de l'établissement, Alain Houille (cravate rouge), le ministre des Affaires étrangères et du Développement international et une délégation de l'ambassade de France en Chine visitent les installations sportives de l'Eurocampus de Qingpu. © Lycée français de Shanghai.

Guidés par le proviseur de l'établissement, Alain Houille (cravate rouge), le...

Photo-souvenir à Shanghai

Photo-souvenir à Shanghai
Fermer X

Photo-souvenir à Shanghai

prev
Photo-souvenir à Shanghai
next

L'ensemble de la communauté éducative de l'Eurocampus de Qingpu, l'un des deux sites de l'établissement, avec ses visiteurs de marque, aux premiers rangs desquels M. Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, et (sur la gauche au premier plan) M. Gourdault-Montagne, ambassadeur de France en Chine. © Lycée français de Shanghai.

L'ensemble de la communauté éducative de l'Eurocampus de Qingpu, l'un des deux...

Échanges à Shanghai

Échanges à Shanghai
Fermer X

Échanges à Shanghai

prev
Échanges à Shanghai
next

Au cours de sa visite, M. Ayrault a souhaité rencontrer les personnels et a échangé avec eux dans une atmosphère très conviviale. © Lycée français de Shanghai

Au cours de sa visite, M. Ayrault a souhaité rencontrer les personnels et a éc...

En classe à Shanghai

En classe à Shanghai
Fermer X

En classe à Shanghai

prev
En classe à Shanghai
next

Le ministre avec une classe de première. M. Ayrault a encouragé les lycéens dans leur apprentissage du chinois en soulignant l’importance de cette langue à l’aune des relations économiques et culturelles que la France entretient avec la Chine. © Lycée français de Shanghai

Le ministre avec une classe de première. M. Ayrault a encouragé les lycéens d...

Inauguration à Rangoun

Inauguration à Rangoun
Fermer X

Inauguration à Rangoun

prev
Inauguration à Rangoun
next

Guidés dans leur visite par le proviseur Christophe Cassin (costume sombre) : le gouverneur de la région de Rangoun, Phyo Min Thein, et l'ambassadeur de France en Birmanie, Olivier Richard. Derrière eux à gauche, Bruno Valéry, coordonnateur délégué de la direction de l'AEFE en Asie, et Claudie Ricci, inspectrice de l’éducation nationale en résidence dans la région. À droite, on aperçoit le nouvel espace de l'école maternelle. © David Clavé

Guidés dans leur visite par le proviseur Christophe Cassin (costume sombre) : l...

Cérémonie festive à Rangoun

Cérémonie festive à Rangoun
Fermer X

Cérémonie festive à Rangoun

prev
Cérémonie festive à Rangoun
next

Le 17 octobre 2016, la délégation des visiteurs officiels birmans et français et la communauté scolaire de l'établissement assistent à une cérémonie très festive, avec des représentations préparées par les élèves. © David Clavé

Le 17 octobre 2016, la délégation des visiteurs officiels birmans et français...

Signature en présence du MAEDI à Rangoun

Signature en présence du MAEDI à Rangoun
Fermer X

Signature en présence du MAEDI à Rangoun

prev
Signature en présence du MAEDI à Rangoun
next

En visite officielle en Birmanie, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) assiste à la signature de l’accord transférant la gestion de l'établissement du groupe Total à l’Association des parents d’élèves de Rangoun (APER), l’entreprise fondatrice de l'école restant membre et soutien du comité de gestion parental. © Ambassade de France en Birmanie

En visite officielle en Birmanie, le ministre des Affaires étrangères et du D...

Cérémonie de pose de première pierre au lycée français Albert-Camus avec le président de la République de Guinée

Les 11 et 12 novembre 2016, Jean-Marc Ayrault était présent à Conakry. Cette visite était la première en Guinée d’un ministre français des Affaires étrangères depuis plus de treize ans. Elle a été marquée par une commémoration du 11 novembre, des échanges au plus haut niveau de l’État et trois cérémonies symboliques dans les secteurs de la recherche, de la santé et de l’éducation puisque M. Ayrault, en compagnie du président Alpha Condé, a posé la première pierre des futurs Centre de recherche et de formation en infectiologie (CERFIG), Institut Pasteur de Guinée et nouveau lycée français Albert-Camus.

Pour cet établissement scolaire géré par l'Association des parents d'élèves et conventionné avec l'AEFE, le projet immobilier comprend une restructuration de l’existant et une extension sur des terrains adjacents mis à disposition par l’État guinéen. L’objectif est d’accroître les capacités d’accueil dans un cadre adapté au projet éducatif. 950 élèves sont scolarisés à « Albert-Camus » actuellement, de la petite section de maternelle jusqu’à la terminale (40 % de Français, 45 % de Guinéens et 15 % d’autres nationalités). L’effectif pourrait être de 1 500 à l’horizon 2020.

La présence du président de la République de Guinée à cette pose de première pierre est le signe de l’attention portée à cet établissement qui joue un rôle important dans la formation de nombreux cadres guinéens et qui participe à l’attractivité du pays.

Visite et échanges avec élèves et personnels au Lycée français de Shanghai

Lors de son déplacement en Chine, le 1er novembre 2016, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international s’est rendu sur l’Eurocampus de Qingpu du Lycée français de Shanghai. Cet établissement qui a ouvert ses portes en 1996, avec quelques dizaines d’élèves, en scolarise désormais 1 500, répartis sur deux sites : l’Eurocampus de Qingpu, qu’il partage avec la Deutsche Schule Shanghai, et le Campus de Pudong, appelé à être remplacé par un nouvel Eurocampus, actuellement en construction dans le district de Yangpu.

M. Ayrault, accompagné de l’ambassadeur de France en Chine, M. Gourdault-Montagne, et du consul général de France à Shanghai, M. Cruau, a visité les infrastructures scolaires et sportives, guidé par le proviseur, M. Houille, et le président du comité de gestion, M. Pora.

Le ministre s’est entretenu dans une atmosphère conviviale avec l’équipe pédagogique et a échangé avec des lycéens en classe de première. Il les a encouragés dans leur apprentissage du chinois en soulignant l’importance de cette langue à l’aune des relations économiques et culturelles que la France entretient avec la Chine. Le ministre a souhaité un franc succès aux élèves qui s’apprêtaient à passer des certifications linguistiques et a salué le fait de les voir suivre des cours de mathématiques en chinois.

Cette visite a également été l’occasion pour le ministre, par ailleurs ancien professeur d’allemand, d’échanger avec le personnel de l’école allemande qui travaille en relation avec les équipes du lycée français sur l’Eurocampus de Qingpu et bientôt sur celui de Yangpu, actuellement en chantier non loin de la prestigieuse université de Fudan. Il a ensuite évoqué avec le comité de gestion les enjeux de la construction et du projet dans sa globalité.

Visite ministérielle en Birmanie, prélude à l’inauguration du nouveau Lycée français international de Rangoun – Joseph Kessel

C’était juste avant l’été que le ministre des Affaires étrangères et du Développement international s’était rendu en Birmanie en visite officielle, du 16 au 19 juin 2016. Il avait alors rencontré des personnalités de haut rang, notamment le président de la République, Htin Kyaw, la ministre des Affaires étrangères, conseillère spéciale de l'État et porte-parole de la Présidence, Aung San Suu Kyi (lauréate du prix Nobel de la paix en 1991), et le gouverneur de la région de Rangoun, Phyo Min Thein.

Le 18 juin, il s’était rendu à l’école française internationale de Rangoun pour assister à la signature de l’accord de transfert de l’école du groupe Total à l’association des parents d’élèves. Pendant cette visite, témoigne Olivier Richard, ambassadeur de France en Birmanie, « il a affiché la volonté de la France de transformer cette école en un lycée français afin de contribuer à l’attractivité de la Birmanie pour les investisseurs et expatriés français et internationaux. »

D’abord école d’entreprise, créée par la société Total pour les enfants de ses employés, l’établissement est entré dans une nouvelle ère à la rentrée 2016 :

  • nouveaux statuts dans un processus de transition douce, l’entreprise fondatrice restant membre et soutien du comité de gestion parental,
  • nouvelle équipe pédagogique, dirigée par Christophe Cassin, qui était auparavant proviseur adjoint au Lycée français de Kuala Lumpur,
  • effectifs d’élèves passés de 65 à une centaine, avec des perspectives de croissance encore plus importantes, nombre de familles pouvant être attirées par une école qui offre le programme de l’Éducation nationale française sans perdre le contact avec la langue anglaise,
  • ouverture d’une classe de maternelle dans des locaux neuf, gais et fonctionnels,
  • projet de montée en homologation et d’ouverture d’autres classes dans de nouveaux locaux…

Ce nouveau Lycée français international de Rangoun – Joseph-Kessel a été inauguré le 17 octobre 2016 par l'ambassadeur de France et le gouverneur de la région de Rangoun, en présence de deux de ses ministres régionales. Une cérémonie très festive, avec des représentations préparées par les élèves, a réuni toute la communauté scolaire. Parmi ses membres, le nouveau bureau et la présidente du comité de gestion, élus la veille par l'assemblée générale de l'Association des parents d'élèves de Rangoun (APER), avec qui  Bruno Valéry, coordonnateur délégué de la direction de l'AEFE en Asie, a signé un accord de partenariat.