Commémoration

Les 50 ans du traité de l’Élysée célébrés dans les établissements franco-allemands de Sarrebruck

Mis à jour le
25/01/2013

Le 22 janvier 1963, le chancelier Konrad Adenauer et le président Charles de Gaulle signaient à Paris le traité de l’Élysée, accord qui scellait l’amitié entre la France et l’Allemagne et consacrait leur engagement réciproque en faveur de la paix et de la coopération. Particulièrement emblématiques de cette coopération, les lycées franco-allemands (LFA), deutsch-französische Gymnasien (DFG) en allemand, mettent le biculturalisme à l’honneur et vivent l’Europe au quotidien. C’est dans l’un de ces établissements, le lycée franco-allemand de Sarrebruck, que la directrice de l’AEFE s’est rendu le 22 janvier 2013, jour anniversaire du traité de l’Élysée, pour prendre part à une célébration qui est l’un des temps forts de l’Année franco-allemande.

Lancer de ballons

Lancer de ballons
Fermer X

Lancer de ballons

prev
Lancer de ballons
next

Dans la cour du lycée franco-allemand (LFA) de Sarrebruck, lancer de ballons aux couleurs françaises et allemandes. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Dans la cour du lycée franco-allemand (LFA) de Sarrebruck, lancer de ballons au...

Anne-Marie Descôtes

Anne-Marie Descôtes
Fermer X

Anne-Marie Descôtes

prev
Anne-Marie Descôtes
next

Anne-Marie Descôtes, directrice de l'AEFE, venue célébrer les noces d'or franco-allemandes dans le plus ancien des lycées franco-allemands. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Anne-Marie Descôtes, directrice de l'AEFE, venue célébrer les noces d'or fran...

Mains jointes...

Mains jointes...
Fermer X

Mains jointes...

prev
Mains jointes...
next

Mains symboliquement jointes de Stephan Toscani, Anne-Marie Descôtes, Ulrich Commerçon et Frédéric Joureau. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Mains symboliquement jointes de Stephan Toscani, Anne-Marie Descôtes, Ulrich Co...

Discours de deux élèves

Discours de deux élèves
Fermer X

Discours de deux élèves

prev
Discours de deux élèves
next

Deux élèves, une Française et une Allemande, s'expriment sur le sens que revêt pour elles le 50e anniversaire du traité franco-allemand. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Deux élèves, une Française et une Allemande, s'expriment sur le sens que rev...

Remise de bouquet

Remise de bouquet
Fermer X

Remise de bouquet

prev
Remise de bouquet
next

Remise de bouquet à la directrice de l'AEFE. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Remise de bouquet à la directrice de l'AEFE. © Philippe Riedinger - Le Républ...

Honneur à Hans Bächle

Honneur à Hans Bächle
Fermer X

Honneur à Hans Bächle

prev
Honneur à Hans Bächle
next

Remise de la médaille de l'AEFE à Hans Bächle, Schulleiter du lycée franco-allemand. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Remise de la médaille de l'AEFE à Hans Bächle, Schulleiter du lycée franco-a...

Quizz franco-allemand

Quizz franco-allemand
Fermer X

Quizz franco-allemand

prev
Quizz franco-allemand
next

Un quizz franco-allemand concocté par les élèves de terminale. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Un quizz franco-allemand concocté par les élèves de terminale. © Philippe Ri...

Exposition

Exposition
Fermer X

Exposition

prev
Exposition
next

Guidée par la proviseure Michèle Krill, visite d'un exposition de travaux d'élèves inspirés par l'amitié franco-allemande. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Guidée par la proviseure Michèle Krill, visite d'un exposition de travaux d'é...

Attente du lancer de ballons

Attente du lancer de ballons
Fermer X

Attente du lancer de ballons

prev
Attente du lancer de ballons
next

Attente du lancer de ballons. De G à D: Frédéric Joureau, Stephan Toscani, Ulrich Commerçon, Anne-Marie Descôtes, Michelle Krill, Christian Skica. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Attente du lancer de ballons. De G à D: Frédéric Joureau, Stephan Toscani, Ul...

Ballons de circonstance

Ballons de circonstance
Fermer X

Ballons de circonstance

prev
Ballons de circonstance
next

Des ballons porteurs du logo de l'Année franco-allemande. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Des ballons porteurs du logo de l'Année franco-allemande. © Philippe Riedinger...

Une classe de Metz avec Michelle Krill

Une classe de Metz avec Michelle Krill
Fermer X

Une classe de Metz avec Michelle Krill

prev
Une classe de Metz avec Michelle Krill
next

Une classe venue de Metz pour participer au festivités du LFA entourant la proviseure française de l'établissement, Michelle Krill. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Une classe venue de Metz pour participer au festivités du LFA entourant la prov...

Chœurs d'élèves

Chœurs d'élèves
Fermer X

Chœurs d'élèves

prev
Chœurs d'élèves
next

Chœurs des enfants de l'école primaire et des collégiens de 6e et 5e. © Philippe Riedinger - Le Républicain lorrain

Chœurs des enfants de l'école primaire et des collégiens de 6e et 5e. © Phil...

Des célébrations dans tout le réseau et une présence symbolique de la directrice de l’AEFE à Sarrebruck

Pour de nombreux établissements d’enseignement français à l’étranger, le cinquantenaire du traité de l’Élysée a été l’occasion de cérémonies et d’activités pédagogiques sur l’amitié franco-allemande. Pour ne citer que quelques exemples en dehors de l’Allemagne :
 

  • exposition de photos et conférences-débat avec les ambassadeurs de France et d’Allemagne au lycée français Jean-Mermoz de Dakar,
  • réception d’élèves de l’Eurocampus de Dublin à une réunion des ministres irlandais, français et allemand en charge des Affaires européennes,
  • création d’une œuvre symbolique sur la banquise par les élèves de l’école française et de l’école allemande d’Helsinki.

 

La célébration de l’amitié franco-allemande a donc trouvé échos et résonnances dans tout le réseau. En Allemagne, et notamment au lycée transfrontalier de Sarrebruck, elle a pris une dimension particulière.
 
« J’ai choisi de venir à Sarrebruck car son LFA est historiquement le tout premier lycée franco-allemand, créé en 1961, c’est à dire avant même la signature du traité de l’Élysée. » a déclaré Anne-Marie Descôtes, directrice de l’AEFE, dans son allocution prononcée alternativement en français et en allemand. C’est aussi, a-t-elle expliqué, « un établissement qui incarne parfaitement la qualité des liens entre nos deux pays. Sa spécificité réside dans une intégration des enseignements qui a abouti à un baccalauréat franco-allemand qui confère aussi l’Abitur et donne accès à toutes les formations post-bac en Allemagne et en France. C’est un véritable laboratoire pédagogique, car nos deux systèmes scolaires, très différents, parviennent à élaborer des stratégies d’apprentissage et des cursus communs. »

Stephan Toscani, ministre sarrois des Finances et des Affaires européennes, et son collègue Ulrich Commerçon, ministre de l’Éducation et de la Culture, ainsi que Frédéric Joureau, consul général de France en Sarre, étaient également présents. Ils ont pu observer la diversité et l’intérêt des projets menés au sein du lycée franco-allemand de Sarrebruck et de l’école française de Sarrebruck et Dilling, deux établissements indépendants mais qui travaillent étroitement sur les liens inter-cycles.

Michelle Krill et Hans Bächle, respectivement chef d’établissement française et chef d’établissement allemand du LFA, et Christian Skica, directeur de l’école primaire, ont orchestré les festivités de cette journée très dense dédiée à la coopération éducative franco-allemande. Des festivités marquées par un bel élan biculturel.

 

Symbole de la coopération éducative franco-allemande.