Orientation

Séminaire des professionnels de l'orientation en poste dans le réseau scolaire

Mis à jour le
25/01/2013

Le « SORES », service orientation et enseignement supérieur de l’AEFE, a organisé à Paris le premier séminaire réunissant l’ensemble des dix spécialistes de l’orientation actuellement en poste à l’étranger. Ouverte par Olivier Boasson, directeur adjoint de l’AEFE, cette session de formation de trois jours (du 7 au 9 janvier 2013) a permis des échanges fructueux autour de la politique de l’AEFE en matière d’orientation et de sa mise en œuvre dans le réseau.

Olivier Boassson, Jean-Luc Nahel, Jean-Pierre Gesson.

Olivier Boassson, Jean-Luc Nahel, Jean-Pierre Gesson.
Fermer X

Olivier Boassson, Jean-Luc Nahel, Jean-Pierre Gesson.

prev
Olivier Boassson, Jean-Luc Nahel, Jean-Pierre Gesson.
next

De g à D : Olivier Boassson, directeur adjoint de l'AEFE, et deux intervenants du monde universitaire : Jean-Luc Nahel et Jean-Pierre Gesson. © AEFE

De g à D : Olivier Boassson, directeur adjoint de l'AEFE, et deux intervenants...

Olivier Boasson, Lucia da Silva et Laurent Métais.

Olivier Boasson, Lucia da Silva et Laurent Métais.
Fermer X

Olivier Boasson, Lucia da Silva et Laurent Métais.

prev
Olivier Boasson, Lucia da Silva et Laurent Métais.
next

Introduction du séminaire du SORES par Olivier Boasson. À sa droite, Lucia da Silva et Laurent Métais. © AEFE

Introduction du séminaire du SORES par Olivier Boasson. À sa droite, Lucia da...

Michel Muller présente les derniers outils de l'ONISEP.

Michel Muller présente les derniers outils de l'ONISEP.
Fermer X

Michel Muller présente les derniers outils de l'ONISEP.

prev
Michel Muller présente les derniers outils de l'ONISEP.
next

Michel Muller présente les derniers outils numériques mis à disposition par l'ONISEP. © AEFE

Michel Muller présente les derniers outils numériques mis à disposition par l...

Participants du séminaire SORES 2013.

Participants du séminaire SORES 2013.
Fermer X

Participants du séminaire SORES 2013.

prev
Participants du séminaire SORES 2013.
next

Participants du séminaire SORES 2013 dans les locaux de l'AEFE à Paris. © AEFE

Participants du séminaire SORES 2013 dans les locaux de l'AEFE à Paris. © AEFE

Participants du séminaire SORES 2013.

Participants du séminaire SORES 2013.
Fermer X

Participants du séminaire SORES 2013.

prev
Participants du séminaire SORES 2013.
next

Participants du séminaire SORES 2013 dans les locaux de l'AEFE à Paris. © AEFE

Participants du séminaire SORES 2013 dans les locaux de l'AEFE à Paris. © AEFE

Dans son allocution inaugurale, Olivier Boasson a rappelé la nécessité d’accompagner l’élève dans son projet d’études, notamment vers l’enseignement supérieur français, les établissements du réseau contribuant pleinement à renforcer l’attractivité de l’enseignement supérieur français dans un contexte international très concurrentiel.

Le séminaire, qui s’est déroulé sous forme d’ateliers, avait pour objectifs de maintenir un lien fort et continu entre les personnels d’orientation, d’apporter des éclairages d’experts, de mettre en commun des outils et de ménager des temps d’échanges sur des pratiques propres au contexte d’exercice du métier de conseiller d’orientation à l’étranger.

Atelier « Politique et activité du SORES »

À tous les participants (la conseillère régionale pour l'orientation et l'enseignement supérieur pour l’Amérique du Sud et les conseillers d’orientation du Maroc, de la Tunisie, de la péninsule ibérique et de Grande-Bretagne), Lucia da Silva, chef du service, a transmis des messages essentiels :
 

  • Rôle moteur des conseillers d’orientation et mobilisation de tous les acteurs

Véritables relais du SORES dans les établissements, les conseillers jouent un rôle majeur dans la mobilisation de tous les acteurs en charge de l’orientation, notamment les professeurs principaux. Laurent Métais, adjoint de la chef de service, a rappelé combien la qualité des projets d’orientation des candidats aux bourses Excellence-Major était décisive dans ce dispositif qui permet aux meilleurs élèves étrangers des lycées français du monde de suivre un enseignement supérieur de haut niveau en France.
 

  • Maillage renforcé et formation des acteurs de l’orientation

Pour permettre l’accompagnement de l’élève dans son projet d’études, le SORES :
- renforce son dispositif d’orientation en installant un « PRIO » (personnel ressource en information et orientation) dans chaque établissement, réalisant ainsi un véritable maillage d’acteurs de l’orientation dans tout le réseau ;
- veille à la professionnalisation de ces personnels et des professeurs principaux en leur dispensant des formations assurées par les experts du SORES.

Ateliers sur les outils d’aide à l’orientation

 

  • Actualité éditoriale et outils pédagogiques de l’ONISEP

Michel Muller, directeur-adjoint des éditions multimédias à l’ONISEP, a présenté les derniers outils numériques mis à disposition sur www.onisep.fr, portail d’information sur les métiers et les formations. Les participants ont également échangé sur leurs pratiques professionnelles qui intègrent les services et outils (monorientationenligne, biblionisep, webclasseur…) de l’ONISEP, partenaire avec qui l’AEFE a signé une convention.
 

  • Les logiciels JAE d’aide à l’orientation

La fondation JAE est un éditeur de logiciels déjà installés dans de nombreux établissements du réseau. L’intervention de Homeyra Kaniuk, directrice de l’agence JAE de Paris, a été l’occasion d’approfondir les connaissances dans le maniement de deux outils : Inforizon et Pass'Avenir.

Atelier « Dossier de candidature en CPGE »

Pierre-Jean Bravo, ancien proviseur du lycée du Parc à Lyon, a présenté les différentes séries de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), a rappelé les pré-requis pour les élèves qui s’y engagent (motivation, rigueur, méthode) et a dispensé de nombreux conseils sur les modalités d’inscription (classement des vœux sur le portail Admission post bac).

Atelier sur l’Université française

Cet atelier était animé par Jean-Pierre Gesson, ancien président de l'université de Poitiers et de la commission des relations internationales et européennes à la CPU (Conférence des présidents d'université), actuel président du conseil d’orientation de Campus France, et par Jean-Luc Nahel, ancien président de l’université de Rouen, chargé des relations internationales auprès de la CPU.

Après avoir dressé un historique, de la création des premières universités médiévales jusqu’à l’université d’aujourd’hui, en passant par l’explosion des effectifs étudiants dans les années 1960, les deux représentants de la CPU ont mis en évidence les grandes évolutions du paysage universitaire : harmonisation des cursus européens avec l’architecture « LMD » autour de trois diplômes, licence, master et doctorat ; autonomie renforcée des universités ; internationalisation des parcours…

Aujourd’hui, l’université propose une importante offre de formations, pouvant encore manquer de lisibilité, mais elle a mis en place de remarquables dispositifs d’accompagnement de l’étudiant : tutorat, semaine d’accueil, mise à niveau, parcours d’insertion, stages et liens avec l’entreprise, échanges universitaires et programmes de mobilité, parcours spécifiques pour assurer plus de réussite… Enfin, les universités s’associent à des grandes écoles et des organismes de recherche, formant ainsi des « pôles de recherche et d’enseignement supérieur » (PRES) afin de mettre en cohérence les activités et mutualiser les moyens.

La date du séminaire, fixé stratégiquement juste avant l’ouverture du salon Admission post-bac (APB) à Paris, a permis aux participants de poursuivre leur programme d’information et de formation avec des conférences et des visites d’écoles.