Règlement du concours Paroles de presse 2019

N.B. : faire le portrait d'une personne œuvrant dans le domaine scientifique ou technologique, telle est la thématique de cette nouvelle édition du concours pendant "l'année de la science" de l'AEFE

Organisateurs et participants du concours

L’AEFE organise, en partenariat avec le CLEMI, la Mission laïque française (Mlf) et France Médias Monde, le concours Paroles de presse qui est inscrit dans le programme des  actions éducatives recensées par l’Éducation nationale en direction des écoliers, collégiens et lycéens.
Ce concours, plus particulièrement destiné aux établissements d’enseignement français à l’étranger, est également ouvert aux établissements de France.

Objectifs

Le concours Paroles de presse initie les élèves à l'éducation aux médias par un travail sur le genre spécifique du portrait. Cet exercice leur permet d'acquérir et de mobiliser de nombreuses compétences dans le domaine de la production de texte et du langage des images ou du son mais aussi des technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement (TICE).

Il s'agit pour les élèves de réaliser un portrait sous forme journalistique. Des recherches documentaires, des visites et d'autres rencontres peuvent compléter leur information collectée lors d’une interview. Le travail de mise en forme/réalisation est essentiel pour intéresser le lecteur, le spectateur ou l’auditeur.

Le portrait est un genre journalistique particulier. Les portraitistes mettent en récit des informations de manière vivante, subjective et sincère et permettent ainsi au lecteur, à l’auditeur ou au spectateur une véritable « rencontre ». Le portrait ne doit pas être confondu avec l’interview, qui ressemble à un jeu de questions/réponses entre le journaliste et son invité. Il ne doit pas être non plus se résumer à un compte rendu sans relief des différentes étapes de la vie d’une personne. Un portrait n'est pas un CV ! C'est un regard sensible porté sur une personne.

Thématique

Faire le portrait d'une personne œuvrant dans le domaine scientifique ou technologique, telle est la thématique de cette nouvelle édition du concours pendant « l'année de la science » de l'AEFE.

Une œuvre collective

Le portrait réalisé dans le cadre du concours Paroles de presse ne doit pas être de résultat du travail d’un seul élève mais d’un travail d’équipe : une classe ou un groupe (au minimum deux élèves) en guise de « d'équipe de rédaction ». Attention, un travail « solitaire » est éliminatoire !

Quatre formes possibles pour les productions : article de presse écrite, vidéo, enregistrement radiophonique et "discussion" sur Twitter

Un « papier », au sens journalistique du terme

Un article de presse rédigé en français (moins de 5 000 signes), et mis en page en colonnes, avec :

  • un titre,
  • un chapeau,
  • un développement entrecoupé d’un ou de plusieurs intertitres,
  • un encadré (X en quelques dates…),
  • une ou plusieurs illustrations, avec légende et indication du copyright (dessin de presse bienvenu, en plus de la photographie représentant la personne dont le « papier » fait le portrait !)

N.B. : sur une autre page,  adjoindre une présentation :
- de l’équipe qui a réalisé l’article (« Notre équipe de rédaction », avec court texte et photo, en spécifiant si elle concourt dans la catégorie « école », « collège » ou « lycée »)
- de l’établissement scolaire (« Notre école » ou « Notre lycée au/à/en + nom du pays » avec court texte et photo).

Article illustré mis en page en colonnes et encart de présentation de l'équipe de rédaction seront transmis dans un seul et même fichier numérique (format PDF).
 
ET/OU

Un portrait filmé

Une vidéo d’une durée de 3 minutes au maximum (titre et générique de fin compris) avec une bande-son en français ou bien sous-titrée, voire doublée en français.

N.B. : dans le générique de fin, mentionner les élèves (avec leur niveau de classe) ou le groupe-classe ayant réalisé le film, en précisant le nom et le lieu de l’établissement scolaire et les crédits musiques éventuels.

ET/OU

Un portrait radiophonique

Un enregistrement sonore au format mp3, d’une durée de 2 minutes 30 maximum, en français, avec toutefois la possibilité d’intégrer des passages doublés en français sur la voix de locuteur(s) étranger(s) ou bien, si cela apporte quelque chose, un court extrait d’interview en langue étrangère avec une traduction en français à la suite. Monologues ou dialogues, bruitages, sons d’ambiance et/ou musique (musique libre de droit ou composées par les élèves) sont non seulement admis mais aussi bienvenus.

Joindre un court texte indiquant le titre du podcast, le nom de la personne dont il est fait le portrait et la mention des auteurs du portrait (avec leur niveau de classe) ou du groupe-classe, en précisant le nom et le lieu de l’établissement scolaire.

Une « discussion » sur Twitter

Il s'agit de publier un portrait sur le réseau social Twitter en le construisant sous la forme d’une « discussion », ce qui permet de proposer une structure narrative, donnant à lire et à voir quelques éléments du portrait.

Une discussion sur Twitter, comment ça marche ?

Pour créer une discussion, série de tweets reliés entre eux, il faut :

  • Appuyer sur l'icône Composer  pour rédiger un nouveau Tweet.
  • Puis ajouter un ou plusieurs autres tweets en appuyant sur l'icône « + » en surbrillance (cette icône apparaît en surbrillance une fois que du texte a été tapé).

Sur le fil du compte Twitter (celui de l'établissement, ou, s'il n'y en a pas, d'un enseignant, voire un compte Twitter créé pour l'occasion), les discussions apparaissent en tant que tweets distincts, par ordre chronologique inverse. Chaque tweet faisant partie de votre discussion comporte une option « Afficher cette discussion » qui permet de la voir dans sa totalité.

Comment construire la « discussion » ?

La discussion doit comporter cinq tweets, invitant à découvrir la personnalité à travers des éléments de portrait.

  • Commencer chaque tweet par le hashtag #ParolesDePresse.
  • Numéroter les tweets (1/5, 2/5, 3/5, 4/5, 5/5)
  • Poster cinq tweets dans l’ordre suivant (ils apparaîtront par ordre chronologique inverse sur le fil du compte) :

    • Un tweet présentant l’équipe de rédaction, indiquant l’établissement et son compte Twitter s’il existe, la ville et le pays (5/5)
    • Un tweet intégrant de une à quatre photos ou dessins de presse, contextualisés et légendés (4/5)
    • Un tweet avec un verbatim prononcé par la personnalité du portrait (3/5)
    • Un tweet avec un chapeau (chapô) journalistique (2/5)
    • Un tweet intégrant le titre du portrait et une photo de la personnalité, en identifiant sous la photo les comptes suivants : @aefeinfo, @LeCLEMI, @mlfmonde, @France_MM (1/5)

Inscriptions dans six catégories possibles

Les inscriptions se font en ligne, par les soins de l'adulte référent (pas d'inscription par les élèves directement).

Sur le formulaire d'inscription, le référent répondra à toutes les questions.
Teneur des questions : indication de coordonnées et du nombre estimé de productions d'élèves dans chacune des six catégories (0 si pas de production prévue dans une des catégories).

Les six catégories :

  • « papier » école
  • « papier » collège (N.B. : les productions des élèves de 6e pourront concourir dans l'une des deux catégories, « école » ou « collège »)
  • « papier » lycée
  • Vidéo
  • Radio
  • Discussion sur Twitter

N.B. : Une fois toutes les cases du formulaire renseignées, l'adulte référent cliquera sur « Validez ». Notez que cette validation suffit pour que l'inscription soit prise en compte. Il n'y a pas d'accusé de réception automatique par mail à la fin de la procédure d'inscription.

Lien vers le formulaire d'inscription

Déontologie journalistique

Un portrait n’est pas une hagiographie adoptant un point de vue déférent et excessivement élogieux. Il ne doit pas être non plus être « à charge » et donner une représentation dégradante. Il doit être bien informé et respectueux des principes de la laïcité (pas de prosélytisme).

La déontologie journalistique comprend également le respect des droits d'auteur : par conséquent, pas « d'emprunt » non autorisé intégré dans les productions. La musique, éventuellement utilisée dans les portraits vidéo ou radiophoniques, doit être libre de droits. Les productions doivent être le fruit d'un travail original fourni par les élèves : dans les vidéos, l'insertion de photographies "souvenirs" fournies par la personne dont l'équipe fait le portrait est envisageable si ces photos sont nécessaires au récit et si leur auteur a donné son accord.

Toutes les photos et dessins de presse devront être accompagnées d’une légende d’identification et d’un crédit-photo (© nom de l’auteur de l’image ou de son établissement), placés juste en dessous. Les établissements veilleront à obtenir tous les droits de diffusion de ces images (autorisation en vertu du droit à l'image des personnes représentées et cession des droits d'auteur à titre gracieux par les créateurs de l'œuvre) pour une publication sur les sites gérés par l’AEFE mais ils n'adresseront pas de justificatifs aux organisateurs du concours.

Le simple fait de participer au concours entraîne l’acceptation du présent règlement et du principe de souveraineté du jury.

Calendrier du concours 2019

Dates à retenir

  • Date limite d’inscription en ligne (par l’adulte référent des participants dans l’établissement scolaire) : 22 mars 2019
  • Date limite de réception des productions : 13 mai 2019 à minuit, heure de Paris
  • Réunions du comité de sélection puis du jury : courant mai-début juin 2019
  • Annonce des résultats et publication des productions lauréates sur le site www.aefe.fr : 10 juin 2019

Modalités d'envoi des productions

Les « papiers » des catégories « École », « Collège » et « Lycée » sont à adresser par mail à : parolesdepresse@gmail.com
Mail avec un document joint au format PDF (2 Mo au maximum), en un seul fichier comprenant à la fois le portrait ainsi que l’encart de présentation de l’équipe de rédaction et de l’établissement. Veiller à préciser dans l’objet du mail la catégorie concernée (« École », « Collège » ou « Lycée »), le pays et l’établissement.

Les modalités d’envoi des fichiers vidéo et audio seront précisées aux intéressés début avril, après la clôture des inscriptions : les personnes référentes des « vidéastes » et des « journalistes radio » seront alors informées par mail.

Les discussions sur Twitter sont directement publiées sur le réseau social. Elles seront repérées grâce au hashtag #ParolesDePresse commençant chaque Tweet et l'organisateur (@aefeinfo) sera notifié grâce à la mention de cet utilisateur de Twitter dans le Tweet 1/5 de la discussion.

Valorisation des travaux lauréats

Quelle plus belle récompense pour des œuvres  que d’être lues, regardées ou écoutées ? Les productions lauréates seront publiées sur le site de l’AEFE.

Une visio-conférence sera organisée avec un journaliste professionnel pour les auteurs du portrait coup de cœur du jury. Les travaux primés se verront attribuer un diplôme de lauréat et un ouvrage d’éducation aux médias sera destiné au centre de connaissances et de culture de l’établissement.