À propos de la Semaine des lycées français du monde

Pour valoriser encore davantage ce que représente le système éducatif français à l’étranger, chaque année depuis 2017, il y a une Semaine des lycées français du monde fin novembre. La cinquième édition est programmée du 29 novembre au 4 décembre 2021. Cette semaine de sensibilisation, à laquelle tous les lycées français du monde sont invités à participer en valorisant les activités éducatives, a un impact à la fois local mais aussi à l’échelle du réseau.

Avec une présence dans 138 pays, 543 établissements et 375 000 élèves scolarisés de la maternelle à la terminale en 2021, la France est le pays qui dispose de plus important réseau scolaire au-delà de ses frontières. Sur tous les continents, des familles françaises et de nombreuses autres nationalités font le choix de l’enseignement français car elles en apprécient les atouts.

L’objectif est de faire rayonner l’enseignement français pour le renforcer et le faire grandir, de faire davantage connaître, aussi bien en France qu’à l’étranger, le réseau des lycées français du monde dont chaque établissement fait partie. Il s’agit en effet de se mobiliser autour de l’ambition de développement de l’enseignement français à l’étranger imprimée par le président de la République.

En participant à la Semaine des lycées français du monde, chaque établissement se fait mieux connaître et contribue à montrer à la fois la cohérence et la diversité mais aussi la solidarité du réseau.

La première édition de la Semaine des lycées français du monde, en novembre 2017, s'est ouverte au Salon du livre francophone de Beyrouth et s'est clôturée au Salon européen de l’éducation à Paris. L'écrivaine Leïla Slimani, ancienne élève du lycée Descartes de Rabat, en était la marraine. Chaque jour de la semaine a été l'occasion de mettre l'accent sur des marqueurs importants du modèle éducatif français : « Les sciences, l’innovation et le numérique », « L’école maternelle », « Les pratiques et les valeurs sportives », « La philosophie, la culture de l’engagement et l’éducation à la citoyenneté », « Le parcours d'éducation artistique et culturelle & l'école inclusive », « Le parcours Avenir pour l'orientation & les anciens élèves ».

Pour la deuxième édition, le plurilinguisme et la richesse multiculturelle constituaient un fil conducteur unique. Marie-Christine Saragosse, présidente de France Médias Monde (groupe de médias plurilingue s'il en est !), était la marraine de la Semaine des lycées français du monde.

Pour la troisième édition, les atouts de l’enseignement français, le dynamisme des établissements, l'engagement des équipes éducatives, la réussite de leurs élèves et de leurs anciens élèves ont été mis en lumière par une myriade d'initiatives en lien avec la thématique « De la maternelle au baccalauréat, l’enseignement pour réussir ». Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse parrainait cette troisième édition de la Semaine des lycées français du monde.

La thématique retenue , « Citoyennes et citoyens, égaux et solidaires : l'éducation française pour relever les défis de demain,  de la quatrième édition a permis de mettre l'accent sur les valeurs humanistes qui irriguent l'enseignement français. Cette édition de la SemaineLFM s'est tenue fin-novembre-début décembre pour être en corrélation avec le Téléthon (4 et 5 décembre), grand événement solidaire, inclusif et fédérateur, alors que 2020 est l'année du trentième anniversaire de l'AEFE et du Généthon, principal laboratoire scientifique de l'AFM-Téléthon. L'écrivain et académicien Erik Orsenna était le parrain de la Semaine des lycées français du monde 2020.

Le cinquième opus aura lieu du 29 novembre au 4 décembre 2021 et sera l'occasion d'accentuer la dynamique de l'éducation au développement durable. Sa thématique : « Arts, sciences et développement durable : l'enseignement français pour se préparer au monde de demain ». La Semaine des lycées français du monde 2021 sera donc également en corrélation avec le Téléthon  (3 et 4 décembre), grand moment de solidarité qui permet de financer une recherche scientifique de pointe et des actions de solidarité avec les familles des malades, et qui est particulièrement en phase avec l'objectif 3 (« Bonne santé et bien-être de tous à tout âge ») des objectifs de développement durable (ODD) de l'agenda 2030 de l'ONU. Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, est la marraine de la Semaine des lycées français du monde 2021.

Une carte narrative des événements répertorient les initiatives en s’enrichissant des contributions des établissements du réseau scolaire mondial.