Poste(s) à pourvoir dans les services centraux de l'AEFE

Mis à jour le

L'AEFE lance périodiquement des appels à candidatures pour des postes à pourvoir dans ses services centraux localisés à Paris et à Nantes ou des postes de délégués de la direction dans le réseau.

 

IA-IPR Langues vivantes - Anglais F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Poste vacant au : 1er septembre 2021
Particularité de modalités de candidature : candidature par la voie hiérarchique, revêtue de l’avis de la rectrice ou du recteur
Candidature souhaitée jusqu’au : 9 avril 2021

Environnement de l’emploi

La direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation (DEOF) est chargée de définir et de mettre en œuvre la politique pédagogique et de formation de l'Agence auprès des établissements d’enseignement français à l'étranger et de leurs personnels. Par délégation de la DREIC, elle contribue au processus d’homologation des établissements qui désirent dispenser un enseignement homologué par le MENJS. Elle assure le relais des missions d’orientation du MENJS auprès des établissements homologués du réseau et impulse chaque année, suivant les priorités de l’Agence, divers projets pédagogiques, sportifs ou d’orientation, dont elle assure la valorisation, ainsi que celle des initiatives locales susceptibles de rayonner dans l’ensemble du réseau. En lien avec le MESRI, la DEOF assure également la promotion de l’enseignement supérieur français et le pilotage de la procédure d’admission Parcoursup au sein du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger. Dans le domaine de la formation, elle s’appuie sur les instituts régionaux de formation (IRF), dont elle pilote les plans de formation des personnels. Elle accompagne enfin le réseau homologué dans la mise en œuvre des examens, en lien avec les académies de rattachement désignées par la DGESCO. Dans le domaine de la coopération éducative, et sous le pilotage de la DGM, la DEOF assure la gestion des campagnes et l’animation des réseaux FLAM (Français Langue Maternelle) et LFE (LabelFrancÉducation), dispositifs complémentaires hors réseau homologué contribuant à la valorisation de la langue et de la culture françaises.

Description du poste

Au sein d’une direction composée de 32 agents répartis en cinq bureaux, l’IA-IPR intervient au sein de deux bureaux distincts, sur les dossiers suivants :

À titre principal, au sein du bureau du pilotage et de l’homologation des établissements (rattachement hiérarchique)

  • pilotage disciplinaire du réseau des établissements homologués pour les disciplines dont il/elle est référent·e, expertise et suivi des projets d’ouverture d’enseignements de spécialité ou facultatifs dans ses disciplines ;
  • référent·e pour une ou plusieurs zones géographiques de formation continue : dans le nouveau cadre des instituts régionaux de formation, participation à l’élaboration et expertise du plan régional de formation des personnels, validation des projets d’établissement et de zone, actions pédagogiques, participation aux instances de pilotage des moyens et ressources ;
  • suivi et participation à la formation des équipes enseignantes du réseau homologué, dans une logique inter-degrés, notamment par le pilotage et l’animation d’un réseau de formateurs disciplinaires (EEMCP2) ;
  • veille, diffusion et mise en œuvre des directives du MENJS et de l’AEFE, notamment en relation avec la réforme du cycle terminal ;
  • participation au dispositif d’accompagnement des projets d’ouverture d’établissements et des demandes d’extension d’homologation (audit d’établissements, relecture et expertise pédagogique de l’ensemble des rapports d’homologation, en liaison avec le/la chargée du dossier homologation) ;
  • participation à la préparation et aux opérations de recrutement des personnels expatriés du second degré ;
  • travaux préparatoires et participation aux séminaires sur zone et en France organisés par l’Agence ;
  • expertise et appui – en lien avec les chargé.e.s de programme compétent.e.s – sur les Actions pédagogiques monde mobilisant les compétences linguistiques ;
  • pilotage, expertise et appui à la mise en œuvre de partenariats institutionnels dans le domaine des langues vivantes (certifications…).

À titre subsidiaire, au sein du bureau des parcours des élèves et de l’orientation (rattachement fonctionnel), en lien avec les autres IA-IPR de Langues Vivantes

  • proposition, mise en œuvre et pilotage de la politique d’offre linguistique impulsée par l’Agence ;
  • suivi des différents dispositifs linguistiques (SI, SELO, DNL, PARLE…) ;
  • conception et mise en œuvre d’une offre de certification en LV étrangères à l’échelle du réseau.

L’IA-IPR pourra être amené·e à assurer la suppléance de la directrice lors des instances paritaires ou représenter la direction dans les groupes de travail.

 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : IA-IPR Langues vivantes - Anglais F/H (Paris)

IA-IPR Établissements et Vie scolaire F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Poste vacant au : 1er juin 2021
Particularité de modalités de candidature : candidature par la voie hiérarchique, revêtue de l’avis de la rectrice ou du recteur
Candidature souhaitée jusqu’au : 9 avril 2021

Environnement de l’emploi

La direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation (DEOF) est chargée de définir et de mettre en œuvre la politique pédagogique et de formation de l'Agence auprès des établissements d’enseignement français à l'étranger et de leurs personnels. Par délégation de la DREIC, elle contribue au processus d’homologation des établissements qui désirent dispenser un enseignement homologué par le MENJS. Elle assure le relais des missions d’orientation du MENJS auprès des établissements homologués du réseau et impulse chaque année, suivant les priorités de l’Agence, divers projets pédagogiques, sportifs ou d’orientation, dont elle assure la valorisation, ainsi que celle des initiatives locales susceptibles de rayonner dans l’ensemble du réseau. En lien avec le MESRI, la DEOF assure également la promotion de l’enseignement supérieur français et le pilotage de la procédure d’admission Parcoursup au sein du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger. Dans le domaine de la formation, elle s’appuie sur les instituts régionaux de formation (IRF), dont elle pilote les plans de formation des personnels. Elle accompagne enfin le réseau homologué dans la mise en œuvre des examens, en lien avec les académies de rattachement désignées par la DGESCO. Dans le domaine de la coopération éducative, et sous le pilotage de la DGM, la DEOF assure la gestion des campagnes et l’animation des réseaux FLAM (Français Langue Maternelle) et LFE (LabelFrancÉducation), dispositifs complémentaires hors réseau homologué contribuant à la valorisation de la langue et de la culture françaises.

Description du poste

Au sein d’une direction composée de 32 agents répartis en cinq bureaux, l’IA-IPR intervient au sein de deux bureaux distincts, sur les dossiers suivants :

À titre principal, au sein du bureau du pilotage et de l’homologation des établissements (rattachement hiérarchique)

  • référent·e pour une ou plusieurs zones géographiques de formation continue : dans le nouveau cadre des instituts régionaux de formation, participation à l’élaboration et expertise du plan régional de formation des personnels, validation des projets d’établissement et de zone, actions pédagogiques, participation aux instances de pilotage des moyens et ressources ;
  • suivi et participation à la formation des équipes de direction, d’éducation - vie scolaire et de documentation du réseau homologué, dans une logique inter-degrés ;
  • pilotage du réseau des établissements homologués pour la discipline et les thématiques associées dont il/elle est référent·e ;
  • veille, diffusion et mise en œuvre des directives du MENJS et de l’AEFE, notamment en relation avec la réforme du cycle terminal ;
  • participation au dispositif d’accompagnement des projets d’ouverture d’établissements et des demandes d’extension d’homologation (audit d’établissements, relecture et expertise pédagogique de l’ensemble des rapports d’homologation, en liaison avec le/la chargée du dossier homologation) ;
  • participation à la préparation et aux opérations de recrutement des personnels expatriés du second degré ;
  • travaux préparatoires et participation aux séminaires sur zone et en France organisés par l’Agence.

À titre subsidiaire, au sein du bureau des événements et de la valorisation du réseau (rattachement fonctionnel)

  • définition et animation d’une stratégie « climat scolaire » pour les établissements d’enseignement français à l’étranger (groupe de travail, expertise, conseil, bonnes pratiques, guides méthodologiques…) ;
  • pilotage des réflexions et travaux autour de la laïcité et des valeurs (égalité, solidarité…), en liaison étroite avec l’IA-IPR d’Histoire-Géographie : accompagnement des établissements, rôle des instances, adaptation des programmes et des dispositifs éducatifs aux contextes locaux… ;
  • autres thématiques suivant actualité et orientations ministérielle ou Agence…

 L’IA-IPR pourra être amené·e à assurer la suppléance de la directrice lors des instances paritaires ou représenter la direction dans les groupes de travail.

 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : IA-IPR Établissements et Vie scolaire F/H (Paris)

Chargé·e de mission commande publique F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie A ou aux contractuels. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans) pour les fonctionnaires ; à qualité de dossier égale, les candidatures des fonctionnaires seront privilégiées.
Poste vacant : à pourvoir dès que possible
Candidature souhaitée jusqu’au : 2 mai 2021

Environnement de l’emploi

La direction des affaires financières prépare le budget de l’Agence et sa mise en œuvre. Elle assure le pilotage de la recette, de la masse salariale, le contrôle budgétaire des emplois et garantit le respect du plafond d’emplois. Cette direction assume également la responsabilité de la commande publique et conseille les établissements en gestion directe (EGD) sur leurs politiques d’achats publics.

Par ailleurs, elle conseille l’Agence sur son pilotage financier et sa programmation pluriannuelle et veille, en liaison avec les secteurs géographiques et l’agence comptable, à la bonne gouvernance des EGD en exerçant des missions de contrôle interne et de contrôle de gestion de ces établissements. En lien avec le service immobilier, elle accompagne la programmation immobilière.

Enfin, en appui des secteurs géographiques elle apporte une expertise sur la situation financière des établissements conventionnés.

Description du poste

Sous la responsabilité du chef du bureau de l’achat public, votre mission consistera à :

  • participer à l’élaboration de la politique d’achat de l’Agence et à sa mise en œuvre ;
  • organiser la consolidation des besoins au niveau de l’Agence en accompagnant les services métiers dans la définition de leurs besoins ;
  • sécuriser le déroulement des consultations en lien avec les services métiers et le service juridique de l’Agence ;
  • analyser, négocier et sélectionner les offres ;
  • piloter des projets achats ;
  • participer à la mesure de la performance achat de l’Agence et à la veille économique (sourçage) et juridique ;
  • accompagner les établissements en gestion directe de l’Agence dans la mise en œuvre de leur politique d’achat, en s’assurant de leur cohérence avec la stratégie d’achat de l’Agence ;
  • assurer l’exécution et le suivi budgétaire des marchés dans le SIB de l’Agence ;
  • animer des formations dans le domaine de la commande publique.

 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : chargé·e de mission commande publique F/H (Paris)

Technicien·ne informatique F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie B ou aux contractuels. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans) pour les fonctionnaires, à qualité de dossier égale, les candidatures des fonctionnaires seront privilégiées
Poste vacant au : 1er juin 2021
Candidature souhaitée jusqu’au : 2 mai 2021

Environnement de l’emploi

Le département des systèmes d’information, au sein du secrétariat général, est chargé de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique de l’Agence en matière de systèmes d’information et de communication, en cohérence avec les cadres interministériels.
Il est en charge de la sécurité des systèmes d’information et force de proposition pour anticiper la nécessaire modernisation et adaptation du socle technique avec le souci constant d’une utilisation optimale des moyens alloués et de cohérence globale du système d’information.
Il accompagne le développement des services dans le cadre des projets et apporte son expertise aux établissements du réseau.
Il peut être amené à proposer des orientations en matière de système d’information et de cybersécurité pour le réseau des établissements.
Le département des systèmes d’information est réparti sur 2 sites : Nantes et Paris

Description du poste

Au sein du pôle parc numérique – exploitation MAGE, rattaché à la responsable du pôle basée à Paris, la/le technicien·ne informatique intervient sur les postes de travail, équipements numériques, les logiciels, les périphériques, les serveurs; polyvalent, elle/il assure la gestion courante de l’utilisation des postes, des systèmes et des réseaux informatiques dans le respect des procédures du service des systèmes d’information et des plannings.
Elle/il peut être amené à effectuer certaines tâches liées à l’exploitation du SIRH MAGE (génération / intégration des fichiers de paie) en l’absence de la responsable du pôle.

Activités principales :

  • Assister et conseiller les utilisateurs  en matière de prise en main des équipements : postes de travail, logiciels, systèmes de visioconférence, outils de mobilité (ordinateurs portables, smarteo, tokens), téléphonie mobile
  • Conseiller les utilisateurs en matière de sécurité (bonnes pratiques, sauvegardes, mots de passe, etc.)
  • Effectuer l’installation initiale de postes de travail, réseaux, équipements périphériques et de mobilité
  • Gestion et installation des instances avec tablettes + système d’enregistrement des séances
  • Assurer le suivi des installations/maintenance des équipements infogérés
  • Contrôler et maintenir la configuration des équipements
  • Gérer les demandes d’assistance (diagnostic, traitement, suivi) via une application de gestion de tickets basée sur GLPI
  • Mettre à jour ou à niveau des équipements (matériels, composants logiciels d’infrastructure, applications)
  • Gérer le parc via l’application GLPI (PC, téléphones mobiles, copieurs, systèmes de visioconférences, postes Skype) et assurer le suivi du parc infogéré (relation avec l’infogérant)
  • Gérer les commandes de matériels / logiciels / consommables
  • Animer des sessions de sensibilisation / formation à l’usage de logiciels (GLPI, Keepass, etc.) ou à la prise en main d’équipements (visioconférences, etc.)
  • Rédiger et mettre à jour de procédures
  • Suivre les marchés du pôle

 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : technicien·ne informatique F/H (Paris)

Gestionnaire au sein du bureau de la gestion administrative et du dialogue social F/H (Nantes)

Implantation géographique : 1 allée Baco, BP 21509, 44015 Nantes
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent relevant de la catégorie C. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans).
Poste vacant au : 1er septembre 2021
Candidature souhaitée jusqu’au : 31 mai  2021

Environnement de l’emploi

La direction des ressources humaines du réseau de l’AEFE assure le recrutement de plus de 200 expatriés et de 900 résidents par an et la gestion administrative et financière de 6 500 personnels, essentiellement détachés du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Missions du bureau :
Le bureau de la gestion administrative et du dialogue social est composé d’un responsable, de 2 adjoints, de 4 coordonnateurs et de 23 gestionnaires. Il assure la gestion administrative et financière des personnels titulaires affectés à l’étranger dans les établissements scolaires du réseau AEFE sur des contrats de travail d’expatriés ou de résidents. Il organise les opérations électorales professionnelles, le dialogue social avec les représentants du personnel du réseau, le fonctionnement des commissions consultatives paritaires centrales, la préparation des dossiers présentés à ces commissions et assure le suivi des commissions consultatives paritaires locales.
Pour mener à bien ses missions, il est composé d’un pôle gestion administrative et financière et d’un pôle conseil appui et dialogue social.

Description du poste

Activités principales :

Le gestionnaire est en charge d’environ 300 dossiers. Il assure la gestion administrative des dossiers dont il a la charge et la préparation et la vérification de la prépaie. Il travaille en binôme avec un autre gestionnaire. Il participe :

  • à l’établissement des contrats de résidents et d’expatriés
  • à la gestion d’un portefeuille d’agents sur plusieurs pays
  • à la préparation des actions nécessaires au versement des rémunérations
  • à la mise à jour du système d’information des ressources humaines (MAGE)
  • aux relations avec les différents interlocuteurs du service (agents, établissements scolaires à l’étranger, DSFIPE, agence comptable principale, secteurs au siège parisien de l’Agence)
  • au travail en liaison avec les autres sections du bureau
  • aux groupes de travail mis en place sur diverses thématiques au sein du pôle et du bureau et avec d’autres services
  • à la formation des nouveaux personnels qui intègrent le pôle
  • en fonction des compétences, possibilité d’accéder aux missions d’agent référent RH

 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : gestionnaire au sein du bureau de la gestion administrative et du dialogue social F/H (Nantes)

IA-IPR Langues vivantes - Arabe F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Poste vacant au : 1er septembre 2021
Particularité de modalités de candidature : candidature par la voie hiérarchique, revêtue de l’avis de la rectrice ou du recteur
Candidature souhaitée jusqu’au : 21 mai 2021

Environnement de l’emploi

La direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation (DEOF) est chargée de définir et de mettre en œuvre la politique pédagogique et de formation de l'Agence auprès des établissements d’enseignement français à l'étranger et de leurs personnels. Par délégation de la DREIC, elle contribue au processus d’homologation des établissements qui désirent dispenser un enseignement homologué par le MENJS. Elle assure le relais des missions d’orientation du MENJS auprès des établissements homologués du réseau et impulse chaque année, suivant les priorités de l’Agence, divers projets pédagogiques, sportifs ou d’orientation, dont elle assure la valorisation, ainsi que celle des initiatives locales susceptibles de rayonner dans l’ensemble du réseau. En lien avec le MESRI, la DEOF assure également la promotion de l’enseignement supérieur français et le pilotage de la procédure d’admission Parcoursup au sein du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger. Dans le domaine de la formation, elle s’appuie sur les Instituts Régionaux de Formation (IRF), dont elle pilote les plans de formation des personnels. Elle accompagne enfin le réseau homologué dans la mise en œuvre des examens, en lien avec les académies de rattachement désignées par la DGESCO. Dans le domaine de la coopération éducative, et sous le pilotage de la DGM, la DEOF assure la gestion des campagnes et l’animation des réseaux FLAM (Français Langue Maternelle) et LFE (LabelFrancÉducation), dispositifs complémentaires hors réseau homologué contribuant à la valorisation de la langue et de la culture françaises.

Description du poste

Au sein d’une direction composée de 32 agents répartis en cinq bureaux, l’IA-IPR intervient au sein de deux bureaux distincts, sur les dossiers suivants :

À titre principal, au sein du bureau du pilotage et de l’homologation des établissements (rattachement hiérarchique)

  • pilotage disciplinaire du réseau des établissements homologués pour la discipline dont il/elle est référent·e, expertise et suivi des projets d’ouverture d’enseignements de spécialité ou facultatifs dans ses disciplines, suivi du Centre d’Etudes Arabes (audit, expertise, conseil) ;
  • élaboration de la stratégie d’évolution de l’enseignement de la langue arabe dans le réseau ;
  • référent pour une ou plusieurs zones géographiques de formation continue : dans le nouveau cadre des instituts régionaux de formation, participation à l’élaboration et expertise du plan régional de formation des personnels en collaboration avec l’IEN de zone, validation des projets d’établissement et de zone, actions pédagogiques, participation aux instances de pilotage des moyens et ressources (notamment le pilotage de l’ensemble des EEMCP2) ;
  • suivi et participation à la formation des équipes enseignantes du réseau homologué, dans une logique inter-degrés, notamment par le pilotage et l’animation d’un réseau de formateurs disciplinaires (EEMCP2) ;
  • veille, diffusion et mise en œuvre des directives du MENJS et de l’AEFE, notamment en relation avec la réforme du cycle terminal ;
  • participation au dispositif d’accompagnement des projets d’ouverture d’établissements et des demandes d’extension d’homologation (audit d’établissements, relecture et expertise pédagogique de l’ensemble des rapports d’homologation, en liaison avec le/la chargée du dossier homologation) ;
  • participation à la préparation et aux opérations de recrutement des personnels expatriés du second degré ;
  • travaux préparatoires et participation aux séminaires sur zone et en France organisés par l’Agence ;
  • expertise et appui – en lien avec les chargé.e.s de programme compétent.e.s – sur les actions pédagogiques monde mobilisant les compétences linguistiques ;
  • pilotage, expertise et appui à la mise en œuvre de partenariats institutionnels dans le domaine des langues vivantes (certifications…).

À titre subsidiaire, au sein du bureau des parcours des élèves et de l’orientation (rattachement fonctionnel), en lien avec les autres IA-IPR de Langues Vivantes

  • proposition, mise en œuvre et pilotage de la politique d’offre linguistique impulsée par l’Agence ;
  • suivi des différents dispositifs linguistiques (SI, SELO, DNL, PARLE…) ;
  • conception et mise en œuvre d’une offre de certification en LV étrangères à l’échelle du réseau.

L’IA-IPR pourra être amené·e à assurer la suppléance de la directrice lors des instances paritaires ou représenter la direction dans les groupes de travail.
 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : IA-IPR Langues vivantes - Arabe F/H (Paris)

Gestionnaire du programme des bourses Excellence-Major F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie B ou C+. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans), à qualité de dossier égale, les candidatures des fonctionnaires seront privilégiées
Poste vacant au : 1er septembre 2021
Candidature souhaitée jusqu’au : 21 mai 2021

Environnement de l’emploi

La direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation (DEOF) est chargée de définir et de mettre en œuvre la politique pédagogique et de formation de l'Agence auprès des établissements d’enseignement français à l'étranger et de leurs personnels. Par délégation de la DREIC, elle contribue au processus d’homologation des établissements qui désirent dispenser un enseignement homologué par le MENJS. Elle assure le relais des missions d’orientation du MENJS auprès des établissements homologués du réseau et impulse chaque année, suivant les priorités de l’Agence, divers projets pédagogiques, sportifs ou d’orientation, dont elle assure la valorisation, ainsi que celle des initiatives locales susceptibles de rayonner dans l’ensemble du réseau. En lien avec le MESRI, la DEOF assure également la promotion de l’enseignement supérieur français et le pilotage de la procédure d’admission Parcoursup au sein du réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger. Dans le domaine de la formation, elle s’appuie sur les Instituts Régionaux de Formation (IRF), dont elle pilote les plans de formation des personnels. Elle accompagne enfin le réseau homologué dans la mise en œuvre des examens, en lien avec les académies de rattachement désignées par la DGESCO. Dans le domaine de la coopération éducative, et sous le pilotage de la DGM, la DEOF assure la gestion des campagnes et l’animation des réseaux FLAM (Français Langue Maternelle) et LFE (LabelFrancÉducation), dispositifs complémentaires hors réseau homologué contribuant à la valorisation de la langue et de la culture françaises.
La DEOF est organisée en cinq bureaux :

  • Bureau du pilotage et homologation des établissements
  • Bureau formation et innovation
  • Bureau parcours des élèves et orientation
  • Bureau événements et valorisation du réseau
  • Bureau coopération éducative

Description du poste

Ce programme s’adresse aux meilleurs bacheliers étrangers scolarisés dans le réseau des établissements d’enseignement français à l’étranger pour leur permettre de poursuivre des études de haut niveau en France. Les bourses Excellence-Major sont attribuées sur critères académiques pour une période de 5 ans maximum (correspondant au niveau Master 2). Il s’appuie sur une collaboration étroite avec la direction générale de la mondialisation (DGM) du MEAE, les lycées français, les services de coopération et d’action culturelle des ambassades et l’agence Campus France, en charge de la gestion administrative et financière par mandat de gestion. Les autres partenaires sont les établissements d’enseignement supérieur, les entreprises du secteur privé et les services internes de l’AEFE (direction financière, DSI, statistiques et bureau événements et valorisation du réseau).
 
Sous l’autorité du chef de bureau, qui en assure le pilotage et l’aspect développement et communication, le / la titulaire du poste est chargé·e :

  • du suivi administratif et pédagogique des boursiers durant leur parcours d’études en France (860 boursiers en gestion) ;
  • de l’élaboration de la circulaire annuelle et des textes afférents ;
  • de l’organisation de la campagne de candidature et de la commission de sélection ;
  • de la préparation de l’accueil des étudiants ;
  • de l’organisation de manifestations et événements liés au programme (réunions d’accueil et cérémonie des sortants) ;
  • du suivi des inscriptions et de la participation des boursiers sur le site AGORA.AEFE
  • de la mise en place d’un système de parrainage entre les boursiers ;
  • de la réalisation de statistiques ;
  • de la recherche de cofinancements de la part d’entreprises ou fondations privées ;
  • du contrôle de l’exécution financière assuré par Campus France ;
  • des relations avec les partenaires (entreprises privées principalement).

 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : gestionnaire du programme des bourses Excellence-Major F/H (Paris)

Chef·fe du service des affaires générales F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie A ou aux contractuels. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans) pour les fonctionnaires. À qualité de dossier égale, les candidatures des fonctionnaires seront privilégiées
Poste vacant au : 15 juin 2021
Candidature souhaitée jusqu’au : 28 mai 2021

Environnement de l’emploi

Au sein du secrétariat général, le service des affaires générales est composé de deux pôles. Le pôle affaires générales est chargé d’assurer le bon fonctionnement des instances statutaires, l’organisation des séminaires annuels et la logistique des services centraux (accueil, courrier, archives, entretien des locaux et utilisation des véhicules). Le pôle ressources humaines des services centraux initie et met en œuvre le suivi des carrières et le développement des compétences des personnels des services centraux, de leur recrutement à leur départ. Il organise la procédure de recrutement et propose des candidatures à la direction pour les personnels des services centraux de l’Agence. Il assure la gestion administrative et financière, établit et met en œuvre le plan de formation et les différentes campagnes annuelles de recensement et d’évaluation, propose son aide à la réflexion en termes de gestion prévisionnelle des emplois des services centraux et participe à l’animation du dialogue social dans le cadre des commissions de gestion des personnels des services centraux (commission interne et comité d’action sociale).

Description du poste

Sous l’autorité du secrétaire général et de la secrétaire générale adjointe, le/la chef·fe du service des affaires générales pilote les deux pôles :

Affaires générales :

  • Planifie et organise les instances de l’établissement public (CA, CT, CHSCT, CAS), assisté par une chargée de mission instances ;
  • Gère la logistique du site de Paris (accueil, chauffeurs, logistique, maintenance des bâtiments) en lien avec le référent plateaux affecté à Nantes ;
  • Organise le séminaire annuel des personnels d’encadrement partant dans le réseau et ceux des services placés sous l’autorité du secrétariat général.

Ressources humaines :

  • Organise le recrutement des agents du siège (Paris et Nantes) et participe à leur accueil ;
  • Élabore le plan annuel de formation des personnels des services centraux et suit sa mise en œuvre en lien étroit avec les directions et services de l’Agence ;
  • Pilote la gestion administrative et financière des personnels des services centraux (prise en charge des agents titulaires et contractuels, intégration, mobilité, campagne des entretiens annuels, fin d’activité, mise en œuvre de la paye, assisté par trois gestionnaires et en lien étroit avec l’agence comptable et le contrôleur budgétaire (CBCM) ;
  • Assure le suivi du budget et du tableau des emplois ;
  • Propose, met en place et à jour les procédures visant à sécuriser les actes produits, les expliquer et les faire appliquer, en lien avec le service juridique de l’Agence ;
  • Participe au dialogue social interne (commission interne, groupes de travail) autant que de besoin ;
  • Accompagne les gestionnaires du service au regard de l'évolution du métier de gestionnaire RH, en matière réglementaire, paye et utilisation des logiciels de gestion ;
  • Pilote en propre certains dossiers individuels sensibles et dossiers transversaux (dossiers disciplinaires, précontentieux) ;
  • Assiste et conseille les personnels d’encadrement de l’agence dans leur mission de management et de gestion des personnels ;
  • Organise l’information et le conseil à apporter aux agents des services centraux sur leur situation administrative, leur carrière, leur rémunération.

Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : chef·fe du service des affaires générales F/H (Paris)

Adjoint·e au chef de secteur en charge des affaires administratives et financières F/H (Paris)

Implantation géographique : 23 place de Catalogne, 75014 Paris
Type de recrutement : poste ouvert aux fonctionnaires civils de l’État, des collectivités territoriales ou des établissements publics qui en dépendent de catégorie B+ à A ou aux contractuels. Recrutement par voie statutaire de détachement sur contrat (3 ans) pour les fonctionnaires ; à qualité de dossier égale, les candidatures des fonctionnaires seront privilégiées
Poste vacant au : 1er juillet 2021
Candidature souhaitée jusqu’au : 28 mai 2021

Environnement de l’emploi

Les secteurs géographiques assurent dans leur zone de compétence le pilotage et l'animation du réseau des établissements français à l'étranger en liaison étroite, le cas échéant, avec les coordonnateurs délégués de la direction et/ou les conseillers de coopération et d’action culturelle (COCAC) adjoints. Ils sont les interlocuteurs permanents des établissements et des postes diplomatiques (SCAC). Ils proposent à la direction la répartition des moyens et des postes entre les établissements de leur zone. Ils sont chargés de l’analyse de la gouvernance financière des établissements. Ils participent au suivi des établissements partenaires. Ils proposent à la direction des analyses de la situation et de l'évolution des établissements français à l'étranger, d'un pays ou d'une zone géographique.

Description du poste

Sous la responsabilité des  chefs de secteur de l’AEFE Afrique et Asie, l’adjoint·e en charge des affaires administratives et financières assure le lien entre les établissements du réseau et les différents services concernés de l’Agence en vue de l’application de la réglementation administrative, financière, juridique et sociale. Il/elle assure l'intérim en cas d'absence du chef de secteur.
Chargé·e de fonctions d’expertise et de gestion, il/elle participe par ses analyses à l’aide à la décision pour une meilleure gestion tant des établissements que des rapports de ceux-ci à l’Agence dans le cadre d’objectifs partagés s’inscrivant dans la mise en œuvre des politiques publiques ministérielles et interministérielles.
Chaque adjoint·e en charge des affaires administratives et financières peut se voir confier une mission spécifique transversale.

Activités principales :

Contrôle de gestion :

  • analyse et contrôle des budgets et des comptes financiers des établissements conventionnés ;
  • suivi et contrôle des facturations au titre des participations financières des établissements ;
  • conseil et assistance dans les domaines budgétaires et financiers, en particulier dans la gestion des emplois et de la masse salariale ;
  • instruction et présentation des dossiers de demande de subventions et suivi de leur utilisation ;
  • participation au suivi financier des programmes immobiliers ;
  • en appui de la direction de l’enseignement, de l’orientation et de la formation, analyse du budget initial, des budgets rectificatifs et des comptes financiers des instituts régionaux de formation ;
  • suivi des passations de service dans les établissements conventionnés ;
  • suivi des accords de partenariat, des conventions et de la révision des statuts des APE ;
  • suivi des personnels de droit local dans les établissements conventionnés.

Analyse sectorielle :

  • préparation, de notes pays en vue de l’aide à la décision ;
  • analyse transversale de dossiers administratifs ou financiers ;
  • mise en œuvre des conférences de pilotage des ressources avec les établissements en gestion directe et les établissements conventionnés ;
  • analyse financière sur pièces et/ou sur place des établissements conventionnés en relation avec les experts de l’appui et du développement du réseau (SADR), suivi de ces recommandations.

Tâches organisationnelles :

  • participation aux travaux de formalisation et à l’évolution des outils de présentation budgétaire ;
  • participation à des groupes de travail à la réalisation de fiches techniques, du guide de gestion des établissements conventionnés, de circulaires, d’un canevas d’analyse des établissements conventionnés ;
  • mise en place et participation aux stages et séminaires en France ou à l’étranger ;
  • représentation du chef de secteur, en cas d’empêchement de ce dernier, aux réunions d’instructions d’un nouvel ambassadeur, à la présentation de son plan d’action ou aux réunions préparatoires avec l’inspection générale des Affaires étrangères.

L’adjoint au chef de secteur en charge des affaires administratives et financières pourra en tant que de besoin participer au travail de la cellule de crise de l’Agence.
 
Fiche de poste complète et modalités de candidatures à télécharger :

Fiche de poste : adjoint·e au chef de secteur en charge des affaires administratives et financières F/H (Paris)