L’enseignement dans la ou les langues du pays hôte

Pour favoriser le développement de la coopération bilatérale, la place réservée dans chaque établissement homologué à la langue ou aux langues du pays hôte, à sa culture, à son histoire, est un signe fort et véritablement essentiel.

Enrichir le parcours en langues de l’élève

L’enseignement de la ou des langues du pays hôte, en contrepoint de l’enseignement en français,  est souvent la clé de la réussite de cette coopération éducative. L'expression de « pays hôte » met d'ailleurs en valeur la dimension de totale réciprocité linguistique et culturelle, d’égalité et de respect qui doit régner entre les langues, les cultures, les histoires et les identités.
 
Cette exigence très politique s’articule à une exigence éducative tout aussi fondamentale : assurer la transmission du double héritage dévolu à ces enfants binationaux ou nationaux, qui ont fait le choix du lycée français, sans renoncer, bien au contraire, à leur autre patrimoine linguistique et culturel.

Toute langue présente dans  l’environnement proche d’un établissement français à l’étranger a vocation à enrichir le parcours en langues de l’élève. Ainsi, à l'échelle du réseau, plus de 70 langues différentes son t enseignées.