Commémoration

Anniversaire du lycée français de Montevideo : "Forts de nos 120 ans, nous construisons l'avenir !"

Mis à jour le
25/10/2017

Le 12 octobre 2017, le plus ancien lycée d’Amérique latine, le lycée Jules-Supervielle de Montevideo, fêtait ses 120 années d’existence lors d’une soirée qui a rassemblé plus de 1 800 personnes pour un moment de mémoire mais aussi d’émotion.

120 ans du lycée français de Montevideo

120 ans du lycée français de Montevideo
Fermer X

120 ans du lycée français de Montevideo

prev
120 ans du lycée français de Montevideo
next

Composition, avec le nombre "120" formé par les élèves dans la cour vue du ciel et, en arrière-plan, l'établissement. © Lycée français Jules-Supervielle

Composition, avec le nombre "120" formé par les élèves dans la cour vue du ci...

Les élèves "crieuses de journaux"

Les élèves "crieuses de journaux"
Fermer X

Les élèves "crieuses de journaux"

prev
Les élèves "crieuses de journaux"
next

Dans le hall de l'Auditorium national del Sodre, des lycéennes accueillent les invités en distribuant des Unes de journaux composées pour l’occasion par des élèves, chacune retraçant une décennie de l’histoire du lycée. © Lycée Jules Supervielle.

Dans le hall de l'Auditorium national del Sodre, des lycéennes accueillent les...

Public enthousiaste

Public enthousiaste
Fermer X

Public enthousiaste

prev
Public enthousiaste
next

Plus de 1 800 personnes ont assisté à la soirée organisée à l'Auditorium national del Sodre, la plus grande salle de spectacle de l'Uruguay. Clou du spectacle : une comédie musicale, inspirée des Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, interprétée par les élèves et chaudement applaudie par le public. © Lycée français Jules-Supervielle

Plus de 1 800 personnes ont assisté à la soirée organisée à l'Auditorium na...

Comédie musicale

Comédie musicale
Fermer X

Comédie musicale

prev
Comédie musicale
next

Clou de la soirée de célébration, dans l'Auditorium national del Sodre (la plus grande salle de spectacle de l'Uruguay) : la représentation d’une comédie musicale, "Les trois Mousquetaires", inspirée de l'œuvre d’Alexandre Dumas, aboutissement d’un travail d’envergure réunissant 146 élèves sous la direction de Leticia Ehrlich, professeure extra curriculaire de comédie musicale. © Lycée français Jules-Supervielle

Clou de la soirée de célébration, dans l'Auditorium national del Sodre (la pl...

Salut des artistes

Salut des artistes
Fermer X

Salut des artistes

prev
Salut des artistes
next

Salut final des élèves qui ont interprété une comédie musicale ("Les Trois Mousquetaires", d'après Alexandre Dumas) à l'Auditorium national del Sodre, la plus grande salle de spectacle de l'Uruguay. © Lycée français Jules-Supervielle

Salut final des élèves qui ont interprété une comédie musicale ("Les Trois...

L'affiche de la comédie musicale

L'affiche de la comédie musicale
Fermer X

L'affiche de la comédie musicale

prev
L'affiche de la comédie musicale
next

Le 12 octobre 2017 à 20:17 (les références au 120e anniversaire en 2017 étaient jusque dans les détails !), dans l'Auditorium national del Sodre, les élèves du lycée français Jules-Supervielle interprétaient une comédie musicale inspirée des "Trois Mousquetaires" d'Alexandre Dumas, auteur qui a manifesté un grand intérêt à l'Uruguay en lui consacrant l'un de ses ouvrages ("Montevideo ou une Nouvelle Troie", 1850). © Lycée français Jules-Supervielle

Le 12 octobre 2017 à 20:17 (les références au 120e anniversaire en 2017 étai...

Personalités

Personalités
Fermer X

Personalités

prev
Personalités
next

Présents à la Résidence de France à Montevideo pour la célébration du 120e anniversaire du lycée français, de gauche à droite : Alejandro Ruibal, président de la Société française d’enseignement (SFE), organisme qui gère l’établissement depuis sa création en 1897, Rodolfo Min Novoa, ministre uruguayen des Affaires étrangères, Philippe Bastelica, ambassadeur de France en Uruguay, Bernard Moga, proviseur du lycée. © Lycée français Jules-Supervielle.

Présents à la Résidence de France à Montevideo pour la célébration du 120e...

Interview de l'ambassadeur

Interview de l'ambassadeur
Fermer X

Interview de l'ambassadeur

prev
Interview de l'ambassadeur
next

L'ambassadeur de France, Philippe Bastelica, interviewé par une chaîne de télévision uruguayenne. © Lycée français Jules-Supervielle

L'ambassadeur de France, Philippe Bastelica, interviewé par une chaîne de tél...

Carte postale commémorative

Carte postale commémorative
Fermer X

Carte postale commémorative

prev
Carte postale commémorative
next

Carte commémorative réalisée pour les 120 ans du lycée, avec le concours des élèves de l'établissement réunis sur le stade pour une photo symbolique vue du ciel. © Lycée français Jules-Supervielle

Carte commémorative réalisée pour les 120 ans du lycée, avec le concours des...

Vidéo

Vidéo
http://www.dailymotion.com/embed/video/x665c0u

Une vidéo rétrospective sur le lycée français Jules-Supervielle (anciennement collège Carnot) de Montevideo à l'occasion du 120e anniversaire de l'établissement en 2017. © Lycée français Jules-Supervielle

Le lycée Jules-Supervielle de Montevideo en Uruguay fête cette année ses 120 ans. Fondé le 26 septembre 1897, c’est le plus ancien lycée d’Amérique du Sud, ainsi que l’a rappelé Tabaré Vazquez, président de la République de l’Uruguay. Dans une lettre adressée à l’ambassadeur de France et lue pendant la cérémonie du 12 octobre 2017, le président adresse « ses félicitations à tous les membres de cette institution éducative qui est un témoignage d’une relation profonde et amicale entre les peuples uruguayen et français. » Il ajoute : « C’est un grand honneur pour tous les Uruguayens de compter dans notre pays le lycée français le plus ancien d’Amérique latine ! »

La célébration de l’anniversaire du lycée Jules-Supervielle a commencé à l’ambassade de France à Montevideo, en présence du ministre uruguayen des Relations extérieures, Rodolfo Nin Novona, et du président de la Chambre des représentants José Carlos Mahia.

Ensuite, ce sont plus de 1 800 participants qui sont venus rendre hommage à leur lycée pour la deuxième partie de la soirée, qui débutait à 20 :17 (les références à l’anniversaire de 2017 étaient jusque dans les détails !). Dans l’Auditorium national del Sodre, la plus grande salle de spectacle d’Uruguay, tous ont été accueillis par des élèves qui distribuaient treize Unes. Composées pour l’occasion, ces pages de journaux commémoraient chacune une décennie de l’histoire du lycée Jules-Supervielle.

L’attachement à ce lieu chargé d’histoire, son importance dans les relations franco-uruguayennes, ont été soulignés dans les discours. Alejandro Ruibal, président de la Société française d’enseignement (SFE) qui gère l’établissement depuis sa création, a parlé du lycée comme d’un « un lieu spécial, ouvert », « totalmente uruguayo et pleinement français ».
Selon Philippe Bastelica, ambassadeur de France, les « valeurs fondamentales et universelles sont au cœur de tout ce qui a nourri la relation si riche et si singulière qui unit l’Uruguay et la France. » Bernard Moga, proviseur du lycée, a salué « 120 années d’une formidable réussite académique qui contribue à tisser des liens d’amitié et de coopération exceptionnels. […] En cultivant la communication et la compréhension interculturelles, le lycée français Jules-Supervielle forge des affinités durables entre ses élèves et la France. » Depuis sa création, le lycée, conventionné avec l’AEFE, accueille des générations d’écoliers, et la scolarisation dans l’institution française est parfois même devenue une tradition familiale.

L’émotion du public était palpable pendant la diffusion d’un film évoquant cette histoire pluridécennale, particulièrement par les images d’une ancienne élève glissant sur la rampe de l’escalier, ou par le témoignage d’un autre ancien élève expliquant qu’il avait appris à penser dans ce lycée.

La soirée s’est terminée par la représentation d’une comédie musicale, Les Trois Mousquetaires, aboutissement d’un travail d’envergure réunissant 146 élèves sous la direction de Leticia Ehrlich, professeure extra curriculaire de comédie musicale. Là encore, c’est la relation entre l’Uruguay et la France qui a dicté ce choix : en 1850, alors que Montevideo était assiégée par des troupes hostiles, Alexandre Dumas a pris fait et plume pour la cause de l’intervention en Uruguay. Cet engagement lui a inspiré Montevideo ou une Nouvelle Troie. Ce soir du 12 octobre 2017, le spectacle de cape et d’épée adapté d’une autre œuvre de l’auteur a fait le régal de l’assemblée, et les jeunes artistes ont été très applaudis.

Le présent n’a pas été pas en reste puisque l’événement a été couvert par les médias : un article dans le journal El Pais, l’émission de radio « Dans les yeux de Rosario » de la Radio En Perspectiva et une couverture télévisuelle par Canal 12.

Cela a été une belle soirée, riche en émotions et transmettant l’histoire, et qui ouvre le champ aux nouvelles générations.