-A +A
Projets et événements

Les écoles françaises à l’étranger associées à la session 2013 du Parlement des enfants

24.10.2012 ; Mise à jour : 25.10.2012
Mis à jour le
24/10/2012

Le 18e Parlement des enfants aura lieu à Paris le samedi 8 juin 2013. 577 classes de CM2 (une par circonscription de député) seront désignées par le ministère de l'Éducation nationale, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et la Mission laïque française (MLF) pour participer à cette opération qui, cette année, a pour thème les termes de la devise « Liberté, égalité, fraternité ».

Logo du 18e Parlement des enfants.

Logo du 18e Parlement des enfants.
Fermer X

Logo du 18e Parlement des enfants.

prev
Logo du 18e Parlement des enfants.
next

Logo du 18e Parlement des enfants. © Assemblée nationale

Logo du 18e Parlement des enfants. © Assemblée nationale

Le palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale à Paris.

Le palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale à Paris.
Fermer X

Le palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale à Paris.

prev
Le palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale à Paris.
next

Le palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale à Paris, où se réuniront les 577 délégués juniors du Parlement des enfants, le 8 juin 2013. © Ministère des Affaires étrangères / F. de La Mure

Le palais Bourbon, siège de l'Assemblée nationale à Paris, où se réuniront...

Une leçon d’éducation civique grandeur nature

Le Parlement des enfants offre aux élèves une leçon d’éducation civique grandeur nature. Chacune des classes de CM2 qui y participe élabore collectivement une proposition de loi, propose deux questions parlementaires et élit un délégué junior. Le jour du vote solennel au palais Bourbon, siège de l’Assemblée nationale française, les délégués juniors choisissent la meilleure proposition de loi parmi les quatre sélectionnées par un jury composé de députés, de membres désignés par le ministère de l’Éducation nationale, d’un membre de l’AEFE et d’un autre de la MLF.

L’élection en juin 2012 de 11 députés représentant les Français établis hors de France constitue une belle occasion pour que les élèves des écoles françaises à l’étranger participent à ce grand moment d’éducation à la vie citoyenne. C’est pourquoi le président de l’Assemblée nationale, M. Bartolone, et la ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Mme Conway-Mouret, ont proposé que les établissements scolaires du réseau à l’étranger soient associés à l’opération.

L’organisation de cette action éducative au sein du réseau

Les enseignants de CM2 des écoles françaises à l’étranger qui souhaitent participer sont invités à envoyer leur candidature avant le 23 novembre 2012. Leur note d’intention doit être adressée à l’inspecteur de l’Éducation nationale en résidence à l’étranger (IEN-AEFE) désigné pour chaque circonscription comme référent du projet (voir la note complète relative à l’organisation).

Une classe sera retenue pour chaque circonscription électorale. Elle désignera un délégué « député junior » et son suppléant qui, comme les représentants à l’Assemblée nationale, doivent être de nationalité française. Elle désignera également un « ambassadeur junior » et son suppléant, de la nationalité du pays d'accueil ou d'une nationalité tierce, qui porteront et relaieront le travail de la classe localement.

Pour pouvoir être guidés dans ses travaux préparatoires, la classe recevra de l’Assemblée nationale un colis pédagogique avec de la documentation à destination de l’enseignant et des élèves. « Domaine de la loi », « domaine règlementaire », « exposé des motifs », « article de loi », « mandat électoral »… le travail législatif n’aura plus de secret pour élèves ! Et il devra s’exercer sur le thème des grands principes contenus dans la devise « Liberté, égalité, fraternité ». Beaux débats démocratiques et réflexions citoyennes en perspective !