-A +A
Francophonie

Premières attributions du "LabelFrancÉducation"

Mis à jour le
30/03/2012

Huit établissements scolaires étrangers ont déjà été labellisés depuis la création, en janvier 2012, du « LabelFrancÉducation », destiné à distinguer des cursus francophones d’excellence dans le monde. Les premiers promus sont situés en Nouvelle-Zélande, aux États-Unis, en Finlande et en République tchèque. Alors en visite à Prague, M Édouard Courtial, Secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger, a solennellement remis le « LabelFrancÉducation » à quatre lycées tchèques, le 15 mars 2012.

Cérémonie de remise des diplômes "LabelFrancÉducation" à qu

Cérémonie de remise des diplômes "LabelFrancÉducation" à qu
Fermer X

Cérémonie de remise des diplômes "LabelFrancÉducation" à qu

prev
Cérémonie de remise des diplômes "LabelFrancÉducation" à qu
next

Cérémonie de remise des diplômes "LabelFrancÉducation" à quatre lycées tchèques (15 mars 2012, lycée Jan Neruda de Prague). © Ambassade de France en République tchèque

Cérémonie de remise des diplômes "LabelFrancÉducation" à quatre lycées...

Un nouveau dispositif au service du rayonnement de la France dans le monde

Le « LabelFrancÉducation » constitue l’une des principales mesures du Plan de développement de l’enseignement français à l’étranger présenté par M. Alain Juppé, ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, en conseil des ministres, le 15 juin 2011. Créé par le décret n° 2012-40 du 12 janvier 2012, ce label est attribué aux établissements scolaires étrangers qui, hors de France, proposent des sections francophones d’excellence et contribuent ainsi, dans le cadre de leur enseignement national, au rayonnement de la langue et de la culture françaises.

Le réseau LabelFrancÉducation a donc vocation, en complément du réseau des 485 établissements d’enseignement français de l’étranger homologués, à enrichir et diversifier la présence linguistique française à l’étranger. Sa mise en œuvre associe le ministère des Affaires étrangères et européennes, le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, la Mission laïque française et l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) qui est chargée de la gestion du dispositif.

L’éligibilité des établissements étrangers candidats à « LabelFrancÉducation » est subordonnée au respect des conditions suivantes :

  • proposer un enseignement de la langue française et d’au moins deux disciplines non linguistiques en français, selon le programme officiel du pays, représentant au moins un tiers du nombre d’heures d'enseignement ;
  • disposer d’au moins un enseignant titulaire de l'Éducation nationale française par degré (premier et second degré), sauf dérogation dûment justifiée ;
  • justifier de la qualification, des diplômes et du niveau en langue française des enseignants ;
  • mettre en œuvre un plan de formation pédagogique de qualité pour les enseignants ;
  • présenter les élèves aux certifications de langue française DELF et DALF ;
  • disposer d’un environnement francophone (ressources éducatives au sein de l’établissement, jumelage avec un établissement scolaire français, offre de séjours linguistiques, partenariats culturels francophones).

« Illustrer notre gratitude pour vos efforts en faveur de la francophonie »

Le lendemain de l’inauguration du nouveau bâtiment des classes primaires du lycée français de Prague, M. Courtial s’est rendu au lycée Jan Neruda de Prague pour remettre solennellement des diplômes « LabelFrancÉducation » aux proviseurs des quatre établissements tchèques distingués (à Brno, Olomouc, Prague et Tábor).

Le Secrétaire d’État a rendu hommage à l’engagement de ces quatre établissements en faveur de la coopération franco-tchèque : « Cette remise solennelle illustre notre gratitude pour vos efforts, depuis deux décennies, en faveur de la francophonie » a-t-il déclaré. L’ambition de ce nouveau label est de « constituer progressivement un réseau de lycées partageant une caractéristique commune : l’excellence par le français. » a-t-il ajouté, faisant valoir que le lien tissé avec les lycées français de l’étranger serait un « atout supplémentaire » : « Ce n’est pas un hasard si l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a été chargée de la mise en œuvre du label ».

L’objectif du ministère des Affaires étrangères et européennes est de labelliser une cinquantaine d’établissements d’ici trois ans et une centaine d’ici cinq ans. La deuxième campagne de labellisation est d’ores et déjà ouverte. Les établissements qui souhaitent déposer un dossier de demande d’attribution du LabelFrancÉducation peuvent télécharger le formulaire et prendre contact avec les services de l'ambassade de France de leur pays de résidence.