Communiqué

Signature du contrat d’objectifs et de moyens (2016-2018) de l’AEFE

Mis à jour le
15/07/2016

Au Quai d’Orsay le 29 juin 2016, où il recevait la promotion 2011-2016 des boursiers Excellence-Major, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international a signé, avec le directeur de l’Agence et la présidente de son conseil d’administration, le contrat d'objectifs et de moyens de l'AEFE pour la période 2016-2018.

Les signataires

Les signataires
Fermer X

Les signataires

prev
Les signataires
next

Photographie des signataires de la feuille de route de l'AEFE pour trois ans. De gauche à droite : Christophe Bouchard, directeur de l'AEFE, Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, et Anne-Marie Descôtes, directrice générale de la mondialisation, de la culture, de l'enseignement et du développement international (DGM) au ministère et présidente du conseil d'administration de l'Agence. © Ministère des Affaires étrangères et du Développement international/Frédéric de La Mure

Photographie des signataires de la feuille de route de l'AEFE pour trois ans. De...

Vidéo : discours du ministre

Vidéo : discours du ministre
//www.dailymotion.com/embed/video/k3q4w3Zq23SR5RjqfZs

Captation vidéo de l'intervention de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international. © AEFE

Vidéo : allocution du directeur de l'AEFE

Vidéo : allocution du directeur de l'AEFE
//www.dailymotion.com/embed/video/x4qvm9q

Captation vidéo de l'intervention de Christophe Bouchard, directeur de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger. © AEFE

Photo : Anne-Marie Descôtes au micro de la Web radio

Photo : Anne-Marie Descôtes au micro de la Web radio
Fermer X

Photo : Anne-Marie Descôtes au micro de la Web radio

prev
Photo : Anne-Marie Descôtes au micro de la Web radio
next

Interview d'Anne-Marie Descôtes, directrice générale de la mondialisation, de la culture, de l'enseignement et du développement international (DGM) au ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et présidente du conseil d'administration de l'Agence. © AEFE/Sarah Grafto

Interview d'Anne-Marie Descôtes, directrice générale de la mondialisation, de...

Photo : le directeur de l'AEFE au micro de la Web radio

Photo : le directeur de l'AEFE au micro de la Web radio
Fermer X

Photo : le directeur de l'AEFE au micro de la Web radio

prev
Photo : le directeur de l'AEFE au micro de la Web radio
next

Sur le studio de Web radio installé par l'AEFE dans un des salons du ministère, Christophe Bouchard, directeur de l'AEFE, s'exprime sur le dispositif des bourses Excellence-Major et le contrat d'objectifs et de moyens 2016-2018 de l'Agence. © AEFE/Sarah Grafto

Sur le studio de Web radio installé par l'AEFE dans un des salons du ministère...

Photo : réception au Quai d'Orsay

Photo : réception au Quai d'Orsay
Fermer X

Photo : réception au Quai d'Orsay

prev
Photo : réception au Quai d'Orsay
next

M. Ayrault s'adressant aux acteurs de l'enseignement français à l'étranger réunis dans la grande salle à manger du Quai d'Orsay, théâtre de la cérémonie organisée pour la signature du contrat d'objectifs et de moyens 2016-2018 de l'AEFE et pour rendre hommage aux boursiers Excellence-major. © Ministère des Affaires étrangères et du Développement international/Frédéric de La Mure

M. Ayrault s'adressant aux acteurs de l'enseignement français à l'étranger r...

C’est au cours d’une cérémonie en l’honneur des boursiers Excellence-Major, étudiants qui incarnent à la fois la qualité et l’attractivité du système scolaire et de l’enseignement supérieur français, qu’a été signé le contrat d'objectifs et de moyens de l'AEFE pour la période 2016-2018.

« Ce contrat traduit une grande ambition et constitue notre feuille de route pour trois ans » a expliqué le directeur Christophe Bouchard. Concernant l’offre éducative à l’étranger, il s’agit en effet de répondre, dans un cadre budgétaire contraint, à un double défi, quantitatif et qualitatif.

Le ministre des Affaires étrangères et du Développement international a rappelé la nature de ce double défi : « Quantitatif car l’éducation est un enjeu majeur pour les pays émergents et en développement. Une forte demande émane des classes moyennes étrangères en recherche d’une éducation internationale, en particulier de l’enseignement français en raison de sa qualité, des valeurs dont il est porteur et de la langue qui lui est associée, la seule avec l’anglais à être parlée et enseignée sur les cinq continents. La demande croît également de la part de nos compatriotes expatriés dont le nombre continue d’augmenter chaque année et dont le profil socio-économique se diversifie.(…) La France doit consolider la qualité de son offre éducative pour rester attractive et innovante, afin de répondre à des demandes de familles de plus en plus exigeantes, tant en ce qui concerne les contenus et les méthodes d’enseignement qu’en matière d’organisation de la vie scolaire et de qualité des infrastructures. »

Tous les acteurs de l’enseignement français à l’étranger et les partenaires de l’AEFE étaient associés à ce moment solennel. Notamment Florence Robine, directrice générale de l'enseignement scolaire au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ministère qui joue un rôle essentiel puisqu’il délivre les homologations des établissements et détache 6 500 personnels titulaires auprès de l’AEFE.

Les signataires du contrat, Jean-Marc Ayrault, Anne-Marie Descôtes et Christophe Bouchard, ainsi que François Perret, président de la Mission laïque française, se sont ensuite exprimés au micro de la Web radio de l’AEFE. Un studio radiophonique était en effet installé sur le lieu de la cérémonie. Il était co-animé par une boursière Excellente-Major, Yasmina Benbrahim. Écouter les podcasts :