Développement durable

Réelle mobilisation environnementale à la COPVAL 2019: les simulations de négociations internationales impressionnent les experts de renom invités

Mis à jour le
28/04/2019

Les 3 et 4 avril 2019 à Valence (Espagne), s'est déroulée la 4e édition de la COPVAL, organisée, comme les trois premières éditions de l'événement, par le Lycée français de Valence. La COPVAL 2019 a rassemblé des élèves de seconde de dix-sept lycées français du pourtour méditerranéen pour un vaste jeu de rôle consistant en des négociations internationales à la manière de la COP 21. La COPVAL 2019 a été marquée par la présence et la contribution de Nicolas Hulot et du spécialiste de la biodiversité Gilles Bœuf.

Fermer X

COPVAL 2019 : mosaÏque de photos de l'événement

Retour en images sur la COPVAL 2019

Dans la lignée de la COP 21, une initiative pédagogique d’envergure… à la hauteur des enjeux pour la Planète

« En 2015 était organisée à Paris La COP 21, a rappelé, en ouverture de la COPVAL 2019, Christophe Derambure, proviseur adjoint du Lycée français de Valence. Nous étions convaincus qu’en tant qu’acteurs du réseau de l’enseignement français à l’étranger, nous devions apporter une contribution, notre contribution, apporter notre pierre à l’édifice. »

Dès 2016, le Lycée français de Valence a donc convié plusieurs lycées français de la péninsule ibérique à une première « COPVAL, afin de faire réfléchir, de manière particulièrement active, des élèves de seconde aux enjeux majeurs liés au réchauffement climatique. Depuis, chaque année, l’expérience est renouvelée et de plus nombreux établissements du pourtour méditerranéen participent à une simulation de conférence des Nations unies dans l’esprit de la COP 21.

Le principe ? Les élèves, commissaires d’un pays, négocient avec leurs homologues d’autres pays pour faire passer des résolutions lors d’un grand  jeu de rôle qui les réunit à Valence en avril. À partir du mois d’octobre, ils explorent les problématiques environnementales et de développement durable du pays qu’ils représentent et réalisent une présentation vidéo d’une minute trente. Lors de la conférence à Valence, les négociations ont lieu au sein de quatre commissions « Nourrir les hommes », « Énergie », « Biodiversité » et « Ville durable ». Les élèves mobilisent alors leurs compétences pour défendre leurs points de vue, négocier, convaincre, entraîner l’adhésion de leurs « collègues », s’accorder sur des positions communes  puis rédiger et présenter des résolutions qui feront avancer la cause du développement durable.

Pour cette quatrième édition de la COPVAL, les 3 et 4 avril 2019, les participants étaient si nombreux (près de 130 « commissaires » issus de 17 lycées français du pourtour méditerranéen !) que la base logistique des Nations Unies des environs de Valence où se sont déroulées les trois premières COPVAL n’était pas assez vaste. Le Lycée français de Valence a donc tissé de nouveaux partenariats, notamment avec la Generalitat valenciana, en collaboration avec l’Institut français, pour accueillir les délégations à la Cité des Arts et des Sciences.

La COPVAL 2019 a été surtout marquée par la présence et l’active contribution de deux personnalités : le biologiste Gilles Bœuf, qui préside le conseil scientifique de l’Agence française  pour la biodiversité, et Nicolas Hulot, ancien ministre, président d’honneur et fondateur de la Fondation pour la Nature et l’Homme. Tous deux n’ont pas ménagé leur temps… et ont captivé leurs interlocuteurs.

La première journée, ils ont donné des conférences à la Cité des Arts et des Sciences de Valence (diffusées sur la chaîne YouTube ciudadartesyciencias) et ont suivi les débats et négociations, avant d’assister, le lendemain, à la présentation des résolutions au Lycée français de Valence et d’échanger avec les élèves et les enseignants. Ils ont également adressé leurs félicitations et leurs remerciements aux jeunes de la COPVAL pour la qualité de leur engagement.

« En vous écoutant, je faisais un rêve, a dit Nicolas Hulot : vous transporter dans les enceintes des Nations unies et que toutes vos préconisations puissent être mises en œuvre. Et en même temps je me disais, c’est quand même le comble, parce que maintenant, c’est le monde à l’envers, ce sont les enfants qui sont là pour faire l’éducation des parents. »
 

Entretien radiophonique de deux élèves de première avec Nicolas Hulot

Écoutez l'entretien avec Nicolas Hulot

Les établissements participants et les pays qu’ils représentaient pendant la simulation de conférence des Nations unies :

Lycée français international d’Alicante Pierre-Deschamps > LAOS
Lycée français de Barcelone > ÉTATS-UNIS & SÉNÉGAL
Lycée français de Bilbao >DANEMARK
Lycée français Pierre-Loti d’Istanbul > FRANCE & AFRIQUE DU SUD
Lycée français de Jérusalem > CHINE & ÉTHIOPIE
Lycée français Charles-Lepierre de Lisbonne > AUSTRALIE & INDONÉSIE
Lycée français de Madrid > INDE & BANGLADESH
Lycée français international de Malaga > FIDJI
Lycée Paul-Valéry de Meknès >
Lycée français André-Malraux de Murcie > QATAR
Collège français international de Reus Marguerite-Duras > MEXIQUE
Lycée Chateaubriand de Rome > RUSSIE & HAÏTI
Institut Saint-Dominique à Rome > JAPON
Lycée français Molière à Saragosse > TURQUIE
Collège international français de Sarajevo > CANADA & NIGÉRIA
Lycée français de Castille y León à Valladolid > MAROC
Lycée français de Valence > BRÉSIL & COLOMBIE